L'électricité solaire peut assurer une grande partie des besoins énergétique

Climat

Le solaire pourrait fournir de l’énergie propre à plus de 4 milliards de personnes d’ici à 2030

L’électricité solaire peut assurer une grande partie des besoins énergétiques de deux tiers de la population mondiale – y compris dans des zones isolées – d’ici à 2030. C’est la conclusion principale tirée du rapport Génération solaire, publié le 1er septembre par Greenpeace, en partenariat avec l’association européenne de l’industrie photovoltaïque (Epia).

« Si des mesures appropriées sont mises en place dès aujourd’hui, l’énergie solaire photovoltaïque pourrait fournir de l’énergie à plus de 4 milliards de personnes d’ici à 2030 », a déclaré Ernesto Macias, président de l’Epia, lors de la présentation du rapport, au cours d’une importante conférence sur l’énergie photovoltaïque en Espagne.

Selon le rapport, plus de 1 800 GW de systèmes photovoltaïques auront été installés dans le monde d’ici à 2030, ce qui représente plus de 2 600 TWh de production électrique annuelle, soit 14 % des besoins électriques mondiaux. Cette production suffirait à alimenter en énergie près de 1,3 milliard d’habitants dans les zones développées, et plus de 3 milliards d’habitants dans des régions rurales isolées, qui n’ont pas accès au réseau électrique.

« D’ici à 2030, l’électricité solaire pourrait nous permettre de réduire de 1,6 milliards de tonnes nos émissions en CO2, ce qui équivaut aux émissions de 450 centrales à charbon, commente Sven Teske, co-auteur du rapport et expert énergie de Greenpeace international. Pour faire face au dérèglement du climat, nous devons révolutionner nos modes de production et d’utilisation de l’énergie – le solaire est un élément fondamental de cette révolution. »

Le rapport Génération solaire montre également que l’électricité solaire peut créer des emplois pour les « cols verts ». Actuellement, près de 120 000 employés travaillent dans ce secteur. La majorité des emplois – liés à l’installation, la maintenance et la vente des systèmes photovoltaïques – sont créés localement et permettent de relancer les économies locales. En 2020, le secteur solaire devrait employer plus de 2 millions de personnes. D’ici à 2030, ce chiffre pourrait monter à 10 millions au niveau mondial.

La plupart des systèmes photovoltaïques aujourd’hui en place bénéficient de mécanismes de subventions, notamment les tarifs d’achat. Ce système de tarification assure une rémunération juste pour l’investisseur et récompense son effort d’investissement dans une source d’énergie propre. L’énergie solaire devient de plus en plus rentable et devrait afficher des prix compétitifs face aux sources d’énergie conventionnelles d’ici à 2015 en Europe du sud, et à l’horizon 2020 quasiment partout en Europe.

L’Europe tient une opportunité de favoriser le développement du solaire photovoltaïque, via la directive sur les sources d’énergies renouvelables, qui doit être finalisée d’ici la fin de l’année dans le cadre de l’adoption du paquet « énergie climat ». Notamment en facilitant la mise en place du système de tarifs d’achat à l’échelle européenne. « La balle est à présent dans le camp des décideurs européens qui peuvent profiter de cette nouvelle directive pour afficher l’avance de l’Europe en matière d’énergies renouvelables », conclut Ernesto Macias.

Pour consulter ce rapport (en anglais), cliquez ici

Commentaires (24)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Yal

2 millions de kilomètre quarrée de soleil ! Ils préfèrent le nucléaire nos chers dirigeants !!! Ha ha ha ! De la stratégie disent - t’ils ! Un petit Algérien ! moi

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Gaston

" En modérant la croissance de la consommation d'électricité dans le monde et en développant toutes les énergies renouvelables pour la production d'électricité, il est possible de réduire de moitié les émissions de CO2 et de mettre fin au nucléaire. " Voir les tableaux comparant AIE et EREC de l'article Production d'électricité dans le monde : 2010 à 2050 Le nucléaire pourrait disparaître dès 2030, à condition de ne plus construire de nouveaux réacteurs. Le charbon serait en diminution et les émissions de CO2 deux fois moindre. Les énergies renouvelables compteraient pour 69% de la production d'électricité. La modération de la consommation d'électricité est prise en compte, ce qui n'empêche pas un augmentation par rapport à aujourd'hui. Les pays développés doivent beaucoup réduire leurs consommations d'énergie et les pays peu développés peuvent les augmenter.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

LAVERGNE

Je cherche des avis sur les cellules photovoltaïques souples ( sans silicium ) de la société NANOSOLAR qui doit installer une usine de fabrication en Allemagne avec CONERGY. A l'avance, merci.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.

Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES