Océan austral, 8 janvier 2008: Dans l'Antarctique, le programme scientifique ba

Océans

Le chant des baleines

Océan austral, 8 janvier 2008: Dans l’Antarctique, le programme scientifique baleinier de Greenpeace a permis d’effectuer des enregistrements sonores exceptionnels des baleines à bosse.

Ecouter un extrait de l’enregistrement

Devenez défenseur des baleines en récoltant des fonds pour Greenpeace

© Greenpeace/Jiri Rezac

« Nous sommes entourés de plus de 50 baleines à bosse en train d’allaiter », a déclaré Leandra Goncalves, responsable scientifique de Greenpeace, à bord de l’Esperanza. « C’est pour nous une occasion exceptionnelle d’enregistrer les vocalises des baleines en train d’allaiter. Nous savons très peu de choses sur les comportements des baleines dans l’Océan austral. Ces données, en plus de celles déjà collectées l’année dernière au cours du programme de pistage des baleines, sont d’une importance cruciale pour mieux comprendre le comportement et le système de communication des baleines à bosse ».Greenpeace collabore avec une équipe de scientifiques au programme de “Sur la piste des baleines”. Ce programme a déjà permis de recueillir d’importantes informations sur les mouvements migratoires des populations menacées des baleines à bosse, sans qu’un seul harpon n’ait été lancé. Pour son expédition de “Sur la piste des baleines” dans l’Océan austral, Greenpeace collabore avec le International Fund For Animal Welfare (IFAW), dans un programme de recherches non mortel qui a pour objectif de recueillir des données sur les populations et les identités notamment des baleines à bosse. De plus, Greenpeace fournira à l’IFAW, les chiffres relatifs à la chasse à la baleine pour lui permettre d’approfondir ses recherches sur les méthodes et les durées de chasse de la flotte baleinière japonaise. Au titre de sa participation au projet international de l’année polaire, l’Esperanza a également installé à son bord un appareil photo fixe enregistrant les mouvements de la glace dans l’Océan austral.

Commentaires (6)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Leo Surcouf

Nous sommes avec vous dans la lutte ! http://baleine.blogspirit.com

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

manon daffis

ces images sont magnifiques et ce chant est si doux

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

francois

Des depeches d’agences de presse nous apprennent que la justice australienne a ordonné mardi 15 janvier 2008 au Japon d'arrêter de chasser les baleines dans ses eaux territoriales et en particulier dans celles déclarées "zones sanctuaires de l’Antarctique" pour les cétacés. Saisi par l'organisation Humane Society International, le tribunal fédéral de Sydney a conclu que la compagnie japonaise Kyodo Senpaku Kaisha Ltd avait enfreint les lois australiennes en chassant baleines et rorquals dans une zone australienne protégée en Antarctique. La juridiction a exigé que "ceux visés par cette décision cessent de tuer, blesser ou perturber les baleines de Mink, les baleines à bosses ou les rorquals communs dans l'Antarctique, à l'intérieur du Sanctuaire pour les baleines". Tokyo contourne chaque année le moratoire international en vigueur depuis 1986 en pêchant un millier de cétacés à des fins dites "scientifiques". Selon un expert en droit international, la décision du tribunal fédéral australien est cependant essentiellement symbolique. "Le Sanctuaire des baleines est une création du droit australien", a " Le Sanctuaire des baleines est une zone délimitée autour du continent australien, de ses îles et du territoire australien en Antarctique. Mais ce n'est pas une zone qui est reconnue par le droit international", a déclaré Don Rothwell, professeur à l'Université nationale australienne.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.