La nouvelle est tombée dans la nuit du dimanche au lundi. le ministre de l'Envi

Climat

L’Allemagne fait le choix de la transition énergétique : best-of des réactions françaises

La nouvelle est tombée dans la nuit du dimanche au lundi. le ministre de l’Environnement l’a confirmée : le dernier réacteur allemand sera débranché au plus tard fin 2022. Cette décision de nos voisins a déclenché de nombreuses réactions dans l’hexagone, réactions qui ne font décidément pas honneur à la classe politique française : approximations, erreurs, mauvaise foi, arrogance et une bonne dose d’idéologie, aussi…

Prix de la meilleure contre-vérité : « l’Allemagne dépend des importations françaises » :

Cet argument revient à de nombreuses reprises, comme nous l’a montré Laurence Parisot, qui, interviewée sur RMC & BFMTV déclarait : « Est-ce que l’Allemagne fait ce choix tout en sachant qu’elle va continuer à importer du nucléaire de France ? »
L’Allemagne est, depuis les années 1990, exportatrice nette de courant électrique en direction de la France. Ce n’est pas Greenpeace qui le dit, mais RTE (Réseau de Transport d ‘Électricité) , dans ses rapports annuels. Ainsi en 2010, l’Allemagne a certes importé 9,4 TWh d’électricité nucléaire française, mais elle a exporté en direction de la France 16,1 TWh produits par ses centrales à charbon. Depuis les années 1990, la France est importatrice nette d’électricité provenant des centrales à charbon d’outre-Rhin. Ainsi, pour 2010, le solde des échanges entre la France et l’Allemagne s’élève à 6,7 TWh en faveur de… l’Allemagne !

La source ? le bilan électrique français de 2010, établi par RTE, page 18, à consulter !

Prix du plus fâché avec les chiffres : Eric Besson, ministre de l’industrie

Eric Besson s’arrange avec les données chiffrées : et notamment avec le prix… Contrairement à ce qu’avance le ministre, les Français paient leur électricité 25 % moins cher que la moyenne européenne (source Eurostat), et non 40 %, un chiffre que le ministre emploie quotidiennement mais dont on a pas encore réussi à identifier la source.
Autre chiffre galvaudé, autre notion qui s’écroule : l’indépendance énergétique est devenu un argument massue, qui tient de la tarte à la crème… Le chiffre de 51 %, fréquemment utilisé en France, procède d’un calcul qui ignore le fait que 100 % de l’uranium utilisé dans nos réacteurs est importé de pays comme le Niger ou le Kazakhstan … Dont la France dépend pour faire tourner son industrie nucléaire !

Prix du mensonge climatique : François Fillon, premier ministre

L’argument : le nucléaire n’est pas producteur de CO2 et permets à la France d’atteindre les objectifs de protection du climat… Mais le Premier ministre devrait se pencher sur les données établies par l’Agence internationale de l’énergie : selon les projections de l’AIE (Agence Internationale de l’Énergie), si on parvenait à construire 1 400 réacteurs nucléaires dans le monde d’ici à 2050 (soit un réacteur construit tous les dix jours !), on ne parviendrait à réduire les émissions globales de gaz à effet de serre que de 4 %.

Prix de la confusion : Jean-François Copé

Apparemment, les hésitations des candidats à l’élection présidentielle en 2007 n’ont pas marqué les esprits
En effet, le secrétaire général de l’UMP déclare : « Le nucléaire, c’est 85 % de notre énergie » voir la vidéo de son intervention sur RTL (à partir de 5m20) . Mais il fait erreur : le nucléaire ne produit pas 85 % de notre énergie mais moins de 80 % de notre électricité, ce qui correspond à 17 % seulement de l’énergie consommée en France…

Le Danemark dès 1985, la Suisse en avril 2011, l’Allemagne cette semaine tous ces pays européens, voisins proches ou plus lointain de la France ont décidé d’abandonner le nucléaire. L’Italie n’a aucun réacteur en activité, le Portugal non plus. Alors oui, contrairement à ce que veulent dire les éléments de langage des responsables politiques français, la France est de plus en plus isolée…





Commentaires (148)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Faust

@ Moi Des guignols, il y en a hélas partout. On en a tous déjà vu. Des bourgeois qui viennent acheter leur viandes bio au biocoop dans un 4X4 dernier cri, ça fait mal de voir ça et pourtant, je l'ai déjà vu... (mais ils te répondront que c'est un 4X4 qui polluent peu par rapport aux autres 4X4... alors qu'ils vivent en banlieue chic et bossent... en ville... je pleure...) Mais ça n'est surtout pas une raison pour jeter le bébé avec l'eau du bain : l'écologie est une question de bon sens, une évidence difficile à appliquer mais impossible à contester sérieusement. Avec une seule planète à notre dispo, nous devons la préserver, économiser ses ressources, permettre aux générations futures de ne pas hériter d'immondes bouses laissés par leurs égoïstes d’ancêtres... bref, une question de bon sens et de responsabilité. Après, personne n'est parfait (sauf Dieu disent les croyants mais comme je ne l'ai jamais rencontrer personnellement, je ne me prononcerai pas).

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

bionel

polluman, le photovoltaïque ça fontionne encore faut t'il ne pas commetre la grosse érreur de balancer la totalité de la production sur le réseau. en effet chaque producteur dois auto satisfaire sa conssomation avant d'envoyer uniquement son surplus de production sur le réseau. ceci permet d'éviter 30% de gaspilage d'energie par le transport!!!ce n'est pas rien mais les lobby incitent les particuliers par un prix d'achat atractif de leur production à envoyer la totalité de leur production sur le réseau. conséquences de cette manoeuvre, nous retrouvons les 30%de pertes dues au tranports ce qui est abérant. le prix du Kwh flambe... et celui du nuc avec car il faut bien trouver du fric pour acheter le Kw plus cher que l'on va le revendre. voilà les réelle freins du PV . ce ne sont pas les solutions techniques mais bien les lobby!!!

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Moi

Bah je me mets à leur place, c'est quand même un moyen pour eux d'amortir le coût de cette installation. Pour la perte, c'est très con en effet. Mais ce qui m'étonne le plus, c'est qu'on ne blâme pas la personne qui CHOISIT ce mode de consommation, à savoir revendre son électricité pour en racheter après. Il ne faut pas beaucoup de jugeote pour voir que c'est plus un inconvénient qu'autre chose. Mais tiens, c'est bizarre, plein de gens choisissent de faire comme ça, tout comme Eve a pu croquer dans la pomme interdite (même si je ne suis pas catho). Coïncidence? Ou on les a menacé une arme sur la tempe s'ils ne faisaient pas de la sorte?

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.