Pour rester sous le seuil des 2°C, les émissions de carbone ne d

Climat

La transition énergétique est possible : notre scénario vers 100% de renouvelables

Cette année, la lutte contre les changements climatiques pourrait connaître un tournant majeur. Lors de la COP21, qui aura lieu à Paris en décembre, les responsables politiques et les chefs d’entreprises devront prendre les décisions indispensables pour maintenir l’augmentation moyenne de la température mondiale en-dessous de la limite de 1,5 à 2 °C. Nous publions un scénario de transition énergétique qui indique la voie à suivre dès aujourd'hui.

 

Pour rester sous le seuil des 2°C, les émissions de carbone ne doivent désormais pas dépasser les 1000 gigatonnes, selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). Mais si le volume de consommation actuel est maintenu, notre « budget carbone » sera entièrement épuisé d’ici 2040.

Eolien-Chiffre1-1024x610

L’approvisionnement énergétique connaît actuellement une évolution dynamique – mais cette évolution doit être accélérée. Ce scénario [R]évolution énergétique propose une feuille de route pour une transition vers des sources d’énergie 100 % renouvelables, permettant ainsi de mettre fin aux émissions de CO2, d’éliminer progressivement l’énergie nucléaire, et de rendre inutile toute nouvelle exploitation pétrolière en Arctique et dans les eaux profondes, telle que celle qui a lieu au large du Brésil.

Ce scénario montre également qu’une telle transformation augmente la création d’emplois dans le secteur énergétique. Une réalité que nous documentons en France avec nos enquêtes et reportages sur les projets d’énergie renouvelable déjà en place dans les territoires.

Découvrir le scénario

Ce qui est fondamental, c’est la volonté politique pour y arriver. En France, il est primordial que François Hollande s’engage à doubler le rythme de développement des énergies renouvelables.

Depuis 2005, Greenpeace mène des recherches et présente des scénarios de [R]évolution énergétique1. Bien que nos prévisions sur la croissance et le potentiel du marché des énergies renouvelables pouvaient sembler irréalistes pour certains, elles se sont avérées justes aujourd’hui. Le cabinet-conseil américain Meister Consultants Group a déclaré plus tôt cette année que « les plus importantes agences de l’énergie, institutions financières et sociétés pétrolières du monde ont, pour la plupart, gravement sous-estimé la rapidité avec laquelle les énergies propres ont pris leur essor. »

Le scénario établi par Greenpeace, loin d’être irréaliste, s’est donc avéré plus juste que ceux de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), de Goldman Sachs, ou du ministère américain de l’Énergie. Raison de plus pour le faire circuler largement et œuvrer au bouleversement culturel dont la planète a besoin. Nous n’en avons pas d’autre.





Commentaires (2)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

buddhananda

Je ne peux que m'incliner devant votre courage à défendre les valeurs écologiques et les délicats équilibres écologiques sur lesquels reposent notre planète. Une si petite planète perdue dans l'Univers et brûlée par la folie de ses habitants. Les plantes et les animaux, les délicats écosystèmes minéraux, aquatiques, atmosphériques... ont mis des millions d'années à se mettre en place. Les êtres humains vont en moins de 500 ans, depuis les débuts de la révolution industrielle, réussir à tout détruire. Pour l'instant l'humanité s'est tirée une balle dans le pied et met petit à petit son pistolet sur sa propre tempe. De la folie pure et dure, irrationalité globale découlant de notre "rationalité" scientifique et de notre "progrès" technologique. Les scientifiques découvrent les quarks et les pulsars, inventent des théories toutes aussi plus folles que les autres sur des expansions-contractions de l'Univers, et oublient que le plus petit être vivant sur cette planète a son rôle à jouer dans l'équilibre de l'ensemble. Oui le monde animal et le monde végétal sont étranges, tous ces êtres se mangent et se combattent mais c'est comme cela. Même si nous ne pouvons pas comprendre philosophiquement ou moralement cela, doit-on pour autant tout détruire ? La plus grande des souffrances et des pertes de sens ne serait-elle pas justement la destruction de cette base sur lesquelles l'humanité prend ses appuis. Comment espérer nous élever si nos pieds reposent sur un tapis d'épines et de tessons de bouteilles, de cadavres d'animaux et d'êtres humains sacrifiés à l'autel du "progrès" technologique ? Nous devrions devenir les jardiniers et les protecteurs de la Nature et non ses maîtres incontestés et sanguinaires. Si vous voulez, plus d'analyses philosophiques sur ces sujets, vous pouvez visiter un blog écrit en Anglais : "buddhameditation.wordpress.com" (accessible depuis le moteur de recherche Google). En tout cas merci pour nous tenir informés des plus graves problèmes de la planète, Buddhananda

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

vérité Gilles

Bonjour, J'ai entendu (par hasard) à l radio une personne très qualifié (un grand scientifique) revenant de l'Arctique dire que la situation actuelle de la planète Terre est extrêmement alarmant : en effet l'état général de la banquise et de toutes les manifestations du "changement climatique" entraine une diminution alarmante du plancton. Et celui-ci fournit une grande partie de l'oxygène dans l'atmosphère terrestre. Ajoutez à cela la déforestation massive de la forêt amazonienne et de toutes les autres, les "nuisances" qui détruise l'équilibre climatique (pluies acides, ....) Cette personne avait l'air presque désespérée. Je le dis à tout ceux que je rencontre, quand cela est possible. Il y aurait beaucoup à faire rapidement.Quand je vois ne serait-ce que les files de voitures aux heures "de pointe", de plus avec juste le conducteur... Mais tout le monde le sait. l'important c'est de changer chacun le plus plus possible ses comportements au quotidien.. Merci pour votre si ancienne et si efficace lutte Cordialement Gilles Vérité

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.