Un baril d’info raffinée par semaine !

Nouveau volet de notre Revue du Web

Climat

La revue du web du pétrole / édition du 4 novembre

Un baril d’info raffinée par semaine !

Nouveau volet de notre Revue du Web du pétrole. Des liens, des actions, des infos…pour ne plus jamais dire « je n’étais pas au courant »!

Marée noire: Halliburton reconnaît qu’un test sur le ciment n’a pas été fait

Plusieurs mois après l’explosion de la plateforme DeepWater Horizon dans le golfe du Mexique, chaque jour apporte son lot d’informations troublantes : le 28 octobre dernier, le groupe Halliburton, qui était chargé de réaliser le coffrage en ciment du puits de pétrole ayant causé la marée noire du golfe du Mexique, a reconnu qu’il n’avait pas effectué un test important sur la stabilité du ciment peu avant l’explosion de la plateforme le 20 avril.
Le groupe de services pétroliers est montré du doigt, aux côtés de BP qui exploitait la plateforme, par les conclusions d’une commission spéciale d’enquête sur la marée noire rendues publiques jeudi. Selon la commission, Halliburton et BP avaient en leur possession dès mars des résultats indiquant que le type de produit injecté serait instable, mais n’ont rien fait.
Lire en détails sur le site de Sciences et Avenir

Six mois après la catastrophe, BP renoue avec les bénéfices … mais ne veut pas régler la note !

BP ne veut pas être seul à régler la note. Le groupe pétrolier britannique réclame 1,9 milliard de dollars à une filiale de la maison de commerce japonaise Mitsui and Co afin qu’elle participe aux frais de la marée noire du golfe du Mexique. La somme colossale réclamée par BP correspond à ce qu’elle considère comme la quote-part de son partenaire japonais dans les frais encourus à cause de la marée noire… Ironie du sort, la demande du groupe pétrolier britannique intervient juste après la publication de ses résultats financiers : un bénéfice net de 1,7 milliard de dollars pour le compte du troisième trimestre. La secousse aura donc été de courte durée pour BP … dommage que l’océan ne puisse en dire autant !

Les énergies renouvelables font peur aux industries pétrolières

Au Royaume-Uni, les industriels du pétrole vont au conflit avec les énergies renouvelables, déclarant la semaine dernière que les fermes éoliennes offshore venaient « empiéter » sur les terrains de forages profonds, gênant notamment « les survols en hélicoptère »… Cette déclaration intervient alors que le gouvernement britannique mène des recherches et discussions sur l’avenir durable en matière énergétique… Les industriels du pétrole semblent donc vouloir éliminer des concurrents qui pourraient devenir gênants, pas en mer, mais du point de vue financier !

lire en détail (en anglais)

Les Yes Men ne lâchent pas Chevron !

Après la première salve (que nous vous signalions dans la RdW Oil du 21 Octobre), les Yes Men poursuivent l’attaque en lançant un nouveau site : http://chevronthinkswerestupid.org (Chevon pense que nous sommes stupides) … Un concours de publicités pastiches a été lancé, et l’une d’elle a été publiée sur un site de vidéo humoristique populaire aux USA : Funny or Die .
Si vous êtes, vous aussi, en colère que Chevron ignore les drames environnementaux et humains et préfère consacrer des millions dans une campagne de publicité pour verdir son image, participez au concours !

Toutes les informations sur le site lancé par les YesMes, les ONG RAN et Amazon Watch.

A lire ailleurs sur le web :

L’art au secours du Golfe du Mexique : si la catastrophe du Golfe du Mexique a disparu des médias, les associations restent mobilisées … et soutenues ! Soulignons l’idée originale d’Happiness Brussels. Cette agence de communication belge a créé une ligne de posters au titre explicite, « Oil and water do not mix » (« L’eau et le pétrole ne font pas bon ménage, pour les non anglophones »). Tirés à 200 exemplaires et vendus à 150€ – minimum – , ils doivent aider à financer une association de protection de l’environnement située en Louisiane, la Coalition to Restore Coastal Louisiana (CRCL). L’originalité de la démarche réside dans le fait que ce message n’est pas imprimé grâce à une encre conventionnelle… mais en utilisant des boulettes de brut ramassées sur les plages !

lire la suite sur ZeGreenWeb

Voir l’édition précédente de la Revue du Web du pétrole

Commentaires (16)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ma

Arrêtons de nous voiler la face et soyons honnête. L'un des commentaire dit "arrêtons de prendre l'avion...", alors je doits dire adieu à ma famille qui se trouve à la Réunion !?! Je ne crois pas qu' il soit nécessaire de dire non plus que "les éoliennes détériorent le paysage", elle permettent aussi souvent à des agriculteurs en difficultés à cause de la monoculture "Strasbourgeoise", de survivre ( j'en connais! ).Je suis plus d'accord avec un commentaire qui en résumé nous invite à toucher plus prés de nous les problèmes : achetons de façons réfléchie, consommons de façons intelligente autant que faire ce peut, ce qui pour ma part avec des enfants reste un casse tête ( et oui, tout le monde ne se résume pas à Paris et ses boutiques proposant des alternatives et tout le monde n'a pas un jardin ou ses parents à proximité pour fournir les fruits et légumes tant convoités...!!!!). Mais voilà, il faut déjà réfléchir individuellement sans amertume, ni colère, ou alors les grands groupes ont gagnés...!!!!

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

lobospé

Abaisser les subventions pour les achats de produits dits à énergies renouvelables ce n'est finalement peut être pas une mauvaise chose. Je m'explique: les installateurs sachant que ces produits sont subventionnés, font la culbute sur le prix de vente,12000 € pour une pompe à chaleur installée dans une maison de 150 m2 c'est exorbitant et au final, qui est-ce qui paye? Réponse: Le contribuable.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Lb93

Bien vu vieux schnock... BP= Bande de Pourris

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE