La Commission européenne a adopté mardi des propositions visant à débloquer

Agriculture

La Commission européenne veut assouplir la réglementation sur les cultures d’OGM en Europe : une manœuvre pour ouvrir grand les portes de l’Union

La Commission européenne a adopté mardi des propositions visant à débloquer les demandes très controversées de mise en culture de plantes OGM en Europe, en laissant aux Etats qui le veulent la possibilité de les interdire ou de les restreindre plus facilement.

La Commission européenne a ainsi proposé d’accélérer la procédure d’autorisation des cultures d’organismes génétiquement modifiés (OGM) sur le territoire européen.
En contrepartie du droit de chaque Etats membres d’interdire la culture d’OGM sur son territoire (droit qui, par ailleurs, existe déjà), la Commission attends que les pays opposent moins de résistance lors du processus d’autorisation au niveau européen.
La Commission espère que sa proposition permettra de sortir la procédure d’autorisation de l’impasse dans laquelle elle se trouve depuis 10 ans.

Un texte qui promet de codifier ce qui en réalité existe déjà dans les faits

La proposition faite aujourd’hui, en facilitant les autorisations européennes de cultures d’OGM, vient à contre-courant de ce que les ministres européens de l’Environnement avaient unanimement demandé en 2008, à savoir un renforcement de la procédure d’autorisation, prenant enfin en compte les risques pour l’environnement.

La proposition de la Commission autoriserait les États membres à interdire les cultures d’OGM en invoquant des risques de contamination des cultures conventionnelles, ce qui constitue une avancée par rapport à la législation actuelle. Toutefois, la proposition ne permettra pas que les États membres interdisent la culture d’OGM pour des motifs – pourtant sérieux – liés à l’environnement et à la santé, alors même qu’ils ont été unanimes à constater l’insuffisance de l’évaluation environnementale et sanitaire des OGM.

Ce qui pourrait passer pour une avancée notoire n’est en fait qu’un cadeau empoisonné

Cette proposition est en fait une tentative de marché de dupe : la possibilité d’interdire les OGM existait déjà avec l’option d’activer une clause de sauvegarde nationale, comme ce fut le cas en France en 2008 avec le MON 810.
Cette proposition de la Commission ne permettrait donc qu’une avancée sommaire en terme de liberté de choix par les Etats membres, mais elle facilitera par contre les autorisations de mise en culture d’OGM mal évalués au niveau Européen, et donc pour les Etats membres dits « pro OGM ».

Cette proposition ne crée par de nouveau droit, en revanche, elle ouvre la porte à de nombreuses cultures OGM et à de potentielles contaminations transfrontalières, à de possibles distorsions de concurrence, à la disparition de l’agriculture biologique de régions européennes entières.

Pour en savoir plus :
Qu’est-ce qu’un OGM ?
Menaces et dangers des OGM

Commentaires (315)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
Envoyer

sonneandgone

Incredible blog I loved reading your info birthday party supplies

La coupe est pleine

@Luce Et VOUS qu'est ce qui vous pousse à répondre ? Que voulez-vous démontrer par "l'assiduité" de GFP ? Qu'il en connait un sacré rayon en contre-argumentaire anti-OGM ? Que vous n'avez RIEN d'autre en magasin pour le contrer ? Qui a bien fait le tour des "arguments" anti-OGM ? Que vous préfèreriez "qu'il la ferme enfin" parce que ça vous dérange de ne savoir quoi répondre ?

La coupe est pleine

"...pour empêcher qu’un véritable débat intéressant s’engage." Étrange réaction ! Vous le voyez comment le "débat" ? Uniquement entre "anti-OGM convaincus ? C'est ça pour vous un VRAI débat ? On prend Séralini, MMR, Vélot et on leur ouvre une tribune libre sur les grands médias ? Remarquez c'est ce qui se passe depuis plus de 10 ans sur nos chaines de TV. Pas étonnant que vous soyez surprise de voir qu'il existe encore des voix dissonantes !

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.