L'année dernière, Golden Agri Ressources (GAR) géant de la production d'huile

Forêts

Golden Agri ressources offre une pause aux forêts

L’année dernière, Golden Agri Ressources (GAR) géant de la production d’huile de palme indonésien et entité du groupe Sinar Mas, était connu pour être la compagnie, qui avait perdu son contrat avec Nestlé après que Greenpeace eut lancé sa campagne Kit-Kat.
Aujourd’hui, Golden Agri Ressources est la première société indonésienne d’huile de palme à prendre des engagements qui pourraient mettre fin à son implication dans la destruction des forêts pour laquelle l’industrie est devenu tristement célèbre.


Depuis plus de trois ans, Greenpeace travaille sans relâche pour enquêter, et exposer le rôle de l’industrie de l’huile de palme dans la destruction des forêts tropicales d’Indonésie.

Dénoncer les scandales impliquant Sinar Mas a conduit à l’abandon de contrats majeurs de la part de ses clients, tels que Unilever, et plus récemment Nestlé, Burger King ou Auchan… Ces objectifs n’auraient pu être atteints sans la pression incessante de millions de personnes, qui, partout à travers le monde ont demandé l’arrêt immédiat de la destruction de la forêt.
L’année dernière, l’engagement de ces incroyables supporters, en ligne et sur le terrain a ainsi poussé Nestlé, plus grande entreprise mondiale du secteur agro-alimentaire, à renoncer à son contrat avec Golden Agri Ressources, en raison de ses pratiques destructrices.

Have a break ?
envoyé par gpfrance. – L’actualité du moment en vidéo.

Aujourd’hui, Golden Agri Ressources prends des engagements, reconnaissant que protéger les forêts n’ait pas incompatible avec le développement économique et social, au contraire !

Lors d’une conférence de presse à Jakarta, GAR s’est engagé à ne pas déboiser les forêts à « haute teneur en carbone », en vertu d’un seuil fixé à 35 tonnes de carbone capturées par hectare, et a également renouvelé son engagement à préserver les tourbières et les zones de haute valeur de conservation, des espaces essentiels pour les populations locales et certaines espèces animales en danger.

La destruction des forêts tropicales d’Indonésie et des tourbières pour faire place à des espaces agricoles intensifs telles que les plantations d’huile de palme est une source considérable d’émissions de carbone. Les engagements de GAR, s’il sont correctement appliqués (ce dont Greenpeace va devoir s’assurer dans les prochains mois), contribueront à lutter contre le changement climatique et sauvegarder de vastes zones de forêt. Cet engagement fort, venant d’une entreprise de la taille de GAR pourrait influencer le secteur, et être l’étincelle qui déclenche un changement dans le fonctionnement de l’ensemble de l’industrie.

Le Gouvernement indonésien se doit maintenant de soutenir cette initiative et de faire en sorte qu’elle soit étendue à l’ensemble des industries de plantation en Indonésie, dont l’industrie du papier, qui demeure un problème majeur.

Commentaires (55)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Bob

XaB, bravo pour cette intervention limpide, je suis d'accord avec vous sur toute la ligne. N'allez pas malgré tout vous priver de bissap, ni le boire sans sucre, il faut juste ne pas en abuser...

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

XaB

J'aimerais nuancer et apporter des précisions à mon propos précédent, je pense que tous les pays africains ne sont pas aussi bien lotis que le Bénin du sud concernant la consommation de protéines animales. Je lisais un rapport de la FAO qui pointait pas mal de carences de ce côté-là. Par contre, les céréales et féculents dominent dans le régime alimentaire, au Bénin également, beaucoup de manioc, maïs, riz, igname. En plus de l'huile, il y a pas mal de Béninois diabétiques apparemment, c'est dans les zones urbaines je pense, à cause de la consommation grandissante de sucre. Certaines boissons, comme le traditionnel bissap, sont sur-sucrées. Et les légumes genre salade, carotte, poivrons, betteraves, choux ... ne sont pas trop cuisinés traditionnellement, et ils sont chers. Il y a un manque flagrant de sensibilisation et de prévention de la malbouffe ici, c'est surtout contre la malnutrition (carences) qu'on lutte et c'est déjà ça vous me direz. Je ne suis pas tout à fait d'accord avec mamemichette quant au rôle de l'occident dans le sous-développement de l'Afrique. L'occident est en partie à la source du problème, a provoqué certaines calamités, a favorisé le statu-quo politique et soutenu les dictateurs (françafrique). Mais cela fait 50 ans et plus que l'Afrique est indépendante. Les africains ont quand même eu le temps de prendre le relais au niveau de la gestion, et heureusement d'ailleurs. Le colonialisme et le néocolonialisme ne sauraient expliquer tous les problèmes. N'y voir que cette explication est à mon sens dangereux, c'est se voiler la face et méconnaitre l'Afrique. Car l'Afrique, c'est une réalité complexe et bien plus qu'un continent victime. Il y a beaucoup de facteurs qui expliquent pourquoi on en est là aujourd'hui, et à mon sens, les facteurs culturels ne sont pas des moindres. Le destin de l'Afrique n'est plus entre les mains des occidentaux, le problème est africain, la solution sera africaine.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Teddybäre

Merci à tous, LA preuve du mouvement de masse n'est plus à faire, mais il faut à présent prendre garde au respect des engagements pris par GAR. Je vous invite donc à continuer à informer les gens autour de vous, boycotter les produits contenant de la graisse de palme... Afin de faire plier les autres firmes, elles aussi responsables de la déforestation. La lutte continue, dans la non violence toujours ^^'

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE