En publiant ce premier classement, Greenpeace France souhaite aider les consomma

Nucléaire

Votre fournisseur d’électricité est-il vraiment vert ?

Voir le classement

L’électricité a beau être invisible, cela n’empêche pas les fournisseurs aujourd’hui présents en France de proposer des offres de toutes les couleurs, dont une trentaine dites « vertes »… Il était donc temps de démêler le vrai (vert) du faux. C’est ce que fait Greenpeace France en lançant un classement des fournisseurs et un Guide de l’électricité verte.

En publiant ce premier classement, Greenpeace France souhaite aider les consommateurs et consommatrices à :

  • Repérer les fournisseurs d’électricité vraiment verts, qui produisent ou achètent de l’électricité à des producteurs d’énergies renouvelables et soutiennent activement le développement de ces énergies.
  • Tourner le dos aux fournisseurs qui achètent et produisent des énergies toxiques comme le charbon, les hydrocarbures et le nucléaire, ou investissent dans ces filières.

Pour établir ce classement, Greenpeace France a évalué au total 19 fournisseurs d’électricité (ceux qui ont été actifs toute l’année 2017) et a regardé de près l’électricité qu’ils produisent, celle qu’ils achètent ainsi que leur politique d’investissement. En tenant compte de ces critères, chaque fournisseur a été réparti dans l’une des quatre catégories suivantes : « Vraiment verts », « En bonne Voie », « À la traîne » et… « Vraiment mauvais ».

 

Le résultat de cette évaluation est présenté sur un site Web, le Guide de l’électricité verte. Y sont publiés l’intégralité du classement, une fiche pour chaque fournisseur détaillant son action en matière d’énergies renouvelables, fossiles et nucléaire, ainsi que des informations pratiques pour comprendre le marché de l’électricité verte en France et changer facilement de fournisseur pour soutenir réellement les énergies renouvelables.

De l’électricité nucléaire repeinte en vert

Première mauvaise nouvelle : les fournisseurs sont nombreux à acheter de l’électricité essentiellement nucléaire et à la repeindre en vert grâce au mécanisme des certificats de « garantie d’origine ». Cela s’apparente à du greenwashing… mais c’est tout à fait légal, au regard de la réglementation européenne. Pour le-la consommateur-rice, il est très difficile de savoir si son fournisseur achète de l’électricité d’origine nucléaire, fossile ou renouvelable – mis à part auprès des rares fournisseurs qui jouent volontairement la carte de la transparence. C’est tout l’objet de ce classement : remonter la source de l’électricité et mettre en lumière les vraies actions des fournisseurs en matière d’énergies renouvelables et non renouvelables.

Les géants de l’électricité freinent la transition énergétique

Deuxième mauvaise nouvelle : les plus gros fournisseurs d’électricité sur le marché français investissent l’essentiel de l’argent de leurs client-es dans le nucléaire et les énergies fossiles, et ralentissent la transition énergétique. C’est le cas d’EDF, par exemple, qui est en train de construire quatre fois plus de capacités nucléaires que renouvelables en Europe ; ou de Total (maison mère de Direct Energie et Total Spring) qui, en 2017, consacrait encore 94 % de ses investissements à l’exploration et l’exploitation de nouveaux gisements pétroliers et gaziers.

Des fournisseurs vraiment verts, ça existe !

Malgré cela, une très bonne nouvelle ressort aussi de ce classement des fournisseurs d’électricité : oui, il est aujourd’hui possible de choisir entre plusieurs fournisseurs vraiment verts ! Vous avez désormais le choix entre trois fournisseurs dont l’électricité est vraiment d’origine renouvelable, sans nucléaire ni énergie fossile. Opter pour l’un de ces fournisseurs permet de réduire drastiquement son empreinte écologique et de contribuer activement à la transition énergétique.

Changer de fournisseur d’électricité, c’est très simple

Enfin, autre excellente nouvelle : quitter son fournisseur pollueur pour un fournisseur vraiment vert n’a jamais été aussi facile. En quelques minutes désormais, vous pouvez changer de fournisseur d’électricité. Le nouveau fournisseur s’occupe de résilier votre abonnement avec l’ancien, le tout sans frais, sans coupure d’électricité… et sans gaz à effet de serre et déchets nucléaires !





Commentaires (17)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Maxime

Voilà !!! Merci et bravo de montrer ce genre de comparatif de fournisseur. Celles respectueuses de donner l’énergie propre sont à vocation de donner un avenir prometteur. A partager en MASSE.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Sonalet

Bonjour Greenpeace !! Et pour le gaz ? Quels sont les bons fournisseurs ? Je m'installe dans ma nouvelle maison et je ne sais pas chez qui je dois me fournir en gaz. Merci pour ce que vous faites !

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

BERNARD

Bonjour, Le comparatif al mérite d'exister mais il me paraît un peu trop brutal. Il sanctionne les grands groupes qui sont "dans le système" depuis toujours et donc héritent d'une situation. Les groupe qui vendent du pétrole pour les voitures vont être mal notés alors que cette activité n'a rien à voir avec la fourniture d'électricité. Sont classés verts des sociétés qui n'investissent pas le ENR mais en produisent un peu et en vendent. En revanche, les grands groupes (ex: direct énergie) qui investissent un peu et qui proposent des contrats plus "verts" ne sont pas pris en compte. Il faudrait peut-être différencier plus faire un comparatif par type de contrat que par entreprise, même si voir ce que font les groupe auxquels apparitennent reste un point de vue intéressant, cela ne devrait pas être le critère n°1 (si on appelle cela un classement des fournisseurs d'énergie et non un classement des entreprises ayant un lien avec l'énergie). Par ailleurs ENERCOOP propose un abonnement dont le prix est exhorbitant (30e/mois pour 9KVA en heures creuses/heures pleines, deux fois le prix de EDF) et pèse autant que la consommation, ce qui n'est pas forcément vertueux du point de vue des économies d'énergie, un abonnement à presque 0 et un prix du kwh un peu plus haut est plus vertueux de mon point de vue... Le comparatif ne parle pas des coûts, or, il y la le "vert" abordable et celui qui n'est tout simplement pas envisageable pour les persones aux revenus modestes, voire moyens. Bien cordialement, Antoine

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE