Presque deux ans après le lancement de la campagne mondiale,

Climat

Facebook s’engage pour un avenir énergétique plus propre !

Presque deux ans après le lancement de la campagne mondiale, « unfriend coal » qui demandait à Facebook et à ses dirigeants d’alimenter ses data center grâce aux énergies propres plutôt qu’au charbon, le réseau social prend le virage d’un futur énergétique propre !

700 000 militants en ligne, des actions dans le monde entier, des rencontres… qui ont amené à une victoire !

Facebook a annoncé aujourd’hui qu’il s’engage à promouvoir les énergies renouvelables, encourager leur production, et élaborer des programmes permettant aux utilisateurs de Facebook d’économiser l’énergie. Voir la page dédiée Green on Facebook.

L’industrie informatique et logicielle est aujourd’hui en plein boom, économique mais aussi énergétique. Alimenter des fermes de serveurs constamment en expansion, mais aussi les refroidir sont particulièrement couteux du point de vue énergétique. Pour Greenpeace, ces entreprises innovantes, à la pointe de la technologie, se doivent donc d’innover aussi dans ce domaine !

Facebook annonce ainsi aujourd’hui une série de mesures clés : d’alimenter en énergie ses installations, et notamment ses data centers, en utilisant les énergies renouvelables. Le réseau social s’engage également à innover en matière énergétique, grâce à l‘Open Compute Project.

Ce projet vise à chercher de nouvelles solutions afin d’optimiser l’énergie utilisée sur les serveurs, tout en assurant un service constant et de qualité à ses utilisateurs. L’Open Compute Project se propose de partager ces connaissances et ce savoir-faire avec les autres acteurs du secteur informatique… Facebook annonce d’ores et déjà des chiffres encourageants : la solution est annoncée comme 38% plus efficace et 24% moins chère qu’un serveur « classique ». En lire plus sur l’Open Compute Project.

Ce mouvement du réseau social constitue une première, et surtout, un exemple à suivre pour le secteur informatique !

Greenpeace va s’impliquer dans ce projet Open Compute, pour accompagner sa mise en œuvre et évaluer les résultats, aux côtés de Facebook, pour contribuer à promouvoir un nouvel avenir énergétique et pousser les industries à basculer vers un modèle énergétique plus efficace, durable, renouvelable au moment où l’urgence climatique se fait pressante.

Facebook positionne la barre très haut, pour les autres entreprises du secteur technologique et du « cloud computing », telle que Apple, IBM, Microsoft, ou encore Twitter.
À nous de leur faire passer le message !

Commentaires (5)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

To Lobby or not to Lobby ?

J'avais lu il y a une ou deux années que Youtube consommait à l'époque autant de ressources énergétique que l'internet entier de 10 ans avant. Avec la multiplication du "HD" et l'augmentation des débits et des contenus duWeb je n'ose même pas imaginer ce qu'il en est maintenant...

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

MODAC

Dommage que cet engagement écologique ne s'accompagne pas de “Facebook s’engage pour un avenir déontologique plus propre !” J'espère qu'on est pas dans du 'green-washing' car ça y ressemble beaucoup ...

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

sitting bull

bravo facebook c'est bien de donner l'exemple surtout ne reculez pas on compte sur vous

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE