Le procureur de Nanterre, Philippe Courroye, a signé, le 30 août dernier, un r

Climat

Espionnage de Greenpeace : un renvoi en correctionnel pour EDF

Le procureur de Nanterre, Philippe Courroye, a signé, le 30 août dernier, un réquisitoire définitif au terme duquel le magistrat réclame le renvoi devant le tribunal correctionnel d’EDF en tant que personne morale, ainsi que celui de deux anciens hauts responsables de son département sécurité, poursuivis pour « atteinte à un système automatisé de données ».



EDF clairement impliquée : quelques rappels des faits

En mars 2009, le Canard enchaîné révèle que Greenpeace a été espionnée pour le compte d’EDF en 2006. La société Kargus Consultant (prestataire de service d’EDF) s’est introduite dans l’ordinateur du directeur des campagnes de l’époque, Yannick Jadot, en utilisant un virus informatique du type « cheval de Troie ».

Au moins deux contrats ont été signés entre EDF et Kargus Consultant en 2004 puis en 2007 portant sur des missions à l’année « d’appui opérationnel à la veille stratégique sur les modes d’action des organisations écologistes ». Il est clair que cet « appui opérationnel » impliquait des rapports réguliers par Kargus à EDF sur les activités de Greenpeace, issus de la surveillance rapprochée voire de l’infiltration de l’activité de l’association. En 2004, la prestation de Kargus pour ce travail a été facturée plus de 13 000 euros par mois, soit plus de 120 000 euros au total.

Il apparaît également qu’EDF était non seulement bien au courant, mais même prescriptrice des opérations illégales de pénétration informatique. Plusieurs mois après le hacking de septembre 2006, tout au long de l’année 2007, l’opérateur d’électricité a continué de bénéficier de l’appui de Kargus Consultant.

Le procureur Courroye souligne, dans son réquisitoire : « Il est difficile d’envisager l’intervention de Pierre Paul François et de Pascal Durieux à des fins de collecte d’informations illégales, à supposer ces faits établis, comme étant déconnectée des activités professionnelles exercées par chacun d’eux, ni même de comportements réalisés à l’insu de la hiérarchie de l’entreprise, s’agissant d’un domaine particulièrement sensible ». Il établit ainsi : « la société EDF a donc nécessairement bénéficié des informations ainsi recueillies ».

Greenpeace se félicite des avancées de l’enquête

La demande de renvoi d’EDF devant le tribunal correctionnel démontre que la voie juridique suit son cours normalement. Les éléments recueillis tout au long de l’enquête par le juge d’instruction Thomas Cassuto ne pouvaient qu’inciter le procureur Courroye à formuler cette demande dans son réquisitoire. Dans les prochaines semaines, le juge d’instruction devrait prononcer le renvoi officiellement et le procès en correctionnel devrait se tenir dans un délai d’environ un an. Greenpeace se félicite que la justice française manifeste son indépendance en demandant le renvoi d’EDF devant le tribunal correctionnel.





Commentaires (24)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Faust

Il ne s'agit pas d'expliquer cela à des enfants. Et de toute façon, reviens un peu sur Terre, tes enfants à l'adolescence enfreindront d'eux même nombre des règles que tu leur auras inculqué ! C'est comme cela, l'essentiel est de leur faire comprendre et adhérer aux règles essentielles pour les protéger. Nous sommes tous passé par là. Pour paraphraser un bouquin resté célèbre, que celui qui n'a jamais enfreint la loi me jette la première pierre !! Ce que je veux dire par contre, c'est que notre système de justice est et a toujours été un système à deux vitesses (voire plus). Comment peut-on adhérer à un système de justice... injuste ?! Que tu respectes les lois par coércition, par peur des représailles est une chose. Que tu les respectes par adhésion en est une autre... et adhérer à des lois est d'autant plus difficile lorsque tu as conscience que les "puissants", des dirigeants politiques aux acteurs majeurs de l'économie et de la finance, contournent continuellement ces lois auxquelles on te demande de te soumettre servillement. Certains feront l'autruche, baisseront la tête et accepteront, d'autres non...

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

bob

Faust, le problème est que j'essaie de m'imaginer expliquant ça à mes enfants: vous pouvez fairte des choses interdites par la loi si vous pensez avoir raison et que vous pensez que ce que vous faîtes n'est pas bien méchant. Et bien, je ne me vois pas leur dire ça. Si on commence ce jeu, où s'arrête-t-on ensuite? Comment critiquer des gens qui vont encore un peu plus loin dans l'illégalité? Gueuler n'est pas illégal, vous pouvez le faire, manifester aussi, faire des pétitions, des blogs, etc...

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Faust

Pour la caste des dirigeants, un petit livre-enquête intéressant : http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/stefanovitch-yvan/la-caste-des-500-enquete-sur-les-princes-de-la-republique,26325465.aspx Maintenant, puisque tu n'adhères pas au principe de désobéissance civile de toute façon, que cela vienne de Greenpace, d'ATTAC ou de qui que ce soit d'autres, tu t'en offusqueras toujours. C'est ton point de vue, pas le mien, pas celui de Greenpeace ni celui de tous les désobéissants de ce monde. Mais, reconnais quand même qu'il est légitime de s'indigner et de "gueuler" quand on voit à quel point on est pris pour des c**s ! Nous vivons dans un monde où on nous impose des règles parfois absurdes et les mêmes décideurs qui ont établis ces règles (où, le plus souvent, les ont influencé) passent leur temps à les contourner en toute légalité ! Regardes le nombre de paradis fiscaux qui existent dans ce monde, les quantités astronomiques de transactions financières douteuses qui passent par eux et tu comprendras vite que le système est pourri jusqu'à la moelle !! Les guignols du G20 qui nous gouvernent prétendent vouloir lutter contre le terrorisme, la mafia, le trafic de drogue ?!! Et bien, ça n'est pas bien compliqué : qu'ils suppriment les paradis fiscaux !! Mais c'est tellement pratique que toutes les grosses entreprises, toutes les banques, tous les assureurs, tous les spéculateurs ne le supporteraient pas, et comme ce sont eux qui dirigent réellement ce monde... Franchement, la désobéissance non violente de temps en temps face à tout ça, c'est pas bien méchant, faut arrêter de pêcher par pruderie...

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE