François Hollande a décidé de réduire la part du nucléaire de 75 à 50% de

Climat

Énergie : pour enfin comprendre et faire des choix éclairés !

François Hollande a décidé de réduire la part du nucléaire de 75 à 50% de l’électricité en France d’ici à 2025. Il a promis d’enclencher la transition énergétique du pays. Et il a promis que les Français seraient consultés lors d’un grand débat citoyen.

Mais ce débat fait l’impasse sur des sujets fondamentaux.

Les fondements mêmes de la transition énergétique d’abord. Le site d’information et de discussion mis en ligne par le ministère fait l’impasse sur les notions les plus essentielles de la transition énergétique. Le « socle de connaissance » est un document long, un pdf difficile à explorer pour l’internaute citoyen. Certains sujets restent tabous dans ces documents … et dans les discussions.

Le risque nucléaire ensuite. Le livret d’information sur la transition énergétique envoyé aux citoyens sélectionnés pour participer aux débats en région fournit une information incomplète : le risque nucléaire n’est tout simplement pas développé, expliqué ou présenté !
Combien coûterait la prolongation de la durée de vie de nos vieilles centrales nucléaires ? Quels risques impliquerait-elle ? Combien payerons-nous la gestion des déchets ? Quelles seraient les conséquences économiques et sociales d’un accident nucléaire ? Serions-nous à même de le gérer ? Pas un mot !

Dans le pays le plus nucléarisé au monde qui compte 58 réacteurs sur son territoire, un débat sur l’énergie qui ne traite pas de ces questions est un faux débat.

Sans méthode claire et définie, sans réelle implication des citoyens, sans portage politique par le gouvernement, ce débat reste confidentiel et laborieux. En réaction à cette désorganisation et ce manque flagrant de volonté politique, Greenpeace a décidé de claquer la porte du processus officiel en novembre dernier.

Mais pour nous, le savoir, c’est le pouvoir.

Energie

Les citoyens doivent pouvoir participer au débat national sur la transition énergétique pleinement. Sans trucages. Pour que ces débats ne restent pas le pré carré d’experts de l’industrie ou des politiciens, Greenpeace verse aujourd’hui une nouvelle contribution au public.

Trois outils, pour rendre aux citoyens les moyens de compréhension et de débat sur la politique énergétique.
Des outils à explorer, à offrir, à partager, à diffuser.

« Le Projet E » ou la transition électrique pour sortir du nucléaire en 4 quinquennats. Visualisez et explorez la transition dans le temps, dans les moyens, dans les opportunités. www.greenpeace.fr/E

L’Abécédaire de la Transition Énergétique, pour décrypter en quelques clics tous les enjeux de la transition énergétique, en comprendre les termes clés. www.greenpeace.fr/abc-transition

➤ Et un rapport en infographies : les cinq centrales nucléaires à fermer en priorité, pourquoi et comment ! www.greenpeace.fr/fermez-les

Ils sont à vous.
Il faut décider dans quelle énergie de demain la France investit aujourd’hui. Si vous n’en parlez pas, personne ne le fera !

Commentaires (48)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Victor

Une autre vision des choses, mais pour 2025 seulement : http://energeia.voila.net/renouv/electri_renouv_france_2025.htm Avec 44% d'électricité renouvelable dans douze ans (hydraulique, éolien, solaire, biomasse et autres). Si la volonté politique existe pour cela. Et n'oubliez pas le stockage : http://energeia.voila.net/solaire/stockage_solaire_pv.htm At home pour le photovoltaïque domestique ou localement aux autres lieux de production. Cela permet de consommer le soir, la nuit et le lendemain matin les excédents de production de la journée. De faire quelques jours de réserve aussi.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Greenpeace France

Bonjour Thib, c'est tout le problème ... Aujourd'hui, ce "débat national" se limite, pour les citoyens, à un site internet : http://www.transition-energetique.gouv.fr/ sur lequel vous pouvez déposer une contribution, mais sans conversation ou discussion. Par ailleurs, un "échantillon de français" a été sélectionné pour un débat en région qui aura lieu ce samedi 25... Pour nous, et pour participer le plus largement, le premier pas est de savoir, de connaître, de comprendre les enjeux.... et de les diffuser ! très bonne journée à tous,

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Thib

Bonjour, je n'ai pas compris comment pouvons-nous participer a ce débat très important? Si quelqu'un pourait m'expliquer ce serai génial! Merci d'avance!

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.