Depuis plusieurs mois, Greenpeace mène campagne contre la pêche profonde. Mer

Océans

En action en mer contre le pillage des profondeurs

Depuis plusieurs mois, Greenpeace mène campagne contre la pêche profonde. Mercredi après-midi, s’élançant depuis l’Arctic Sunrise qui navigue au large de l’Irlande, les militants de Greenpeace ont symboliquement barré la route d’un chalutier, le Pierre Jacques Matigny, propriété de la Scapêche, la flotte d’Intermarché.

Quatre nageurs sont restés sur le chemin du chalutier pour ralentir sa progression, avec des bouées et des bannières appelant à la fin de la surpêche.

En action en mer contre le pillage des profondeurs par gpfrance

Le chalutage profond est un crime écologique : 100% des espèces profondes pêchées en Atlantique Nord-Est sont surexploitées. De plus, les filets labourent littéralement le fond des océans, et entraînent de nombreuses prises accessoires : des espèces capturées mais non visées, qui sont aussitôt rejetées à la mer, mortes ou mourantes.

La France est un des principaux pays pêcheurs en Europe, derrière l’Espagne. Sa flotte de chalutiers profonds se monte à 25 bateaux, dont 7 appartiennent à la Scapêche, la flotte d’Intermarché, responsable de 60% des prises françaises en pêche profonde. Une poignée de bateaux puissants fait donc d’énormes dégâts. Ils représentent 84 emplois directs, qui n’ont pas d’avenir : sans poissons, plus de pêcheurs !

L’Union européenne a entamé un processus de réforme de sa politique commune des pêches qui n’a lieu que tous les 10 ans. C’est donc maintenant que nous devons agir.

Cette action marque le top départ d’une campagne de terrain, en mer comme à terre.

Toute la campagne sur le site SOS Océans





Commentaires (62)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

centaure

Un très grand bravo a toutte l'equipe GREENPEACE courage,continuer si seulement la majoriter de la population mondiale pouvais agir avec vous ce cerais bon pour la terre et donc d'une manière evidentte et logique pour l'espèce humaine qui est,soit dit en passant le seule annimal a détruire son habitat ce qui,aurra donc comme conscéquance sa disparition,mais d'ici la,il aurra d'étruit la plus belle planètte que l'on connaisse notre planètte est paradis magique la nature notre mère a tousse !!! Quel désolation qu'est l'humain même si certain sont bon ce n'est qu'une trop petite minoriter qui éssaye de faire bouger les choses,mais je pence qu'il est peut-ètre déja trop tard,au vue du dérèglement climatique,des catastrophes naturèlle...et l'homme n'a que trop soif d'argent.MERCI encore a GREENPEACE la WWF et tout les organismes,et association etc.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

jean favetto tombo

bravo les gars, sans vos actions de bravoure le bateau planete terre serait deja coule. que le cosmos vous protege dans vos actions.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Tuamotu

Manger ou ne pas manger du poisson ou de la viande, c'est un choix personnel, mais la moindre, serait que la ressource, les animaux, les poissons et les "prises accessoires" soient respectés et pêchés de manière à ne pas menacer la survie de l'espèce, ou bien y en a-t-il quelques-uns à qui c'est égal de scier la branche sur laquelle eux et les générations futures sont assis ? 200'000 millions d'années d'évolution détruites par l'homme en 200 ans, cela ne vous fait pas frissonner ? Et ça s'applique aussi bien au bois, au papier, au climat, aux mers et aux mammifères. L'homme aura bientôt tout ravagé et ensuite il crèvera. Fi donc, pour rester poli.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.

Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES