Ce matin, six activistes de Greenpeace ont été arrêté·e·s par le capitaine

Forêts

[ACTION] Huile de palme : six activistes de Greenpeace arrêtés

Signez la pétition

Malgré ses engagements, Mondelez, fabricant d'Oreo, continue de s'approvisionner auprès de Wilmar, champion mondial de l'huile de palme destructrice. Marre des biscuits fourrés à l'extinction des espèces, aux violations des droits humains et à la déforestation ? Joignez-vous aux activistes et aux bénévoles de Greenpeace qui se mobilisent aujourd'hui en signant la pétition !

Ce matin, six activistes de Greenpeace ont été arrêté·e·s par le capitaine d’un cargo géant alors qu’ils l’abordaient : ce bateau, à destination de l’Europe, transporte de l’huile de palme de Wilmar International.

Aujourd’hui, partout en France, près de 300 militant·e·s de Greenpeace et d’autres associations se sont mobilisé·e·s dans 25 supermarchés. Ils ont dénoncé la présence d’huile de palme issue de la déforestation dans les biscuits Oreo.

En Indonésie, la déforestation se poursuit à un rythme alarmant. Cette déforestation est due principalement à la création de plantations de palmiers à huile, toujours plus nombreuses. L’huile de palme récoltée est ensuite utilisée pour nombre de produits quotidiens comme les biscuits, le chocolat et le shampoing.

Huile de palme : Oreo, coupez les ponts avec la déforestation !

Cette vidéo fait beaucoup parler d'elle en ce moment suite à la censure subie par sa version anglaise à la télévision… Réalisée par Greenpeace, nous vous l'avions présentée sur cette page l'été dernier pour dénoncer les ravages de l'#HuileDePalme sur les forêts tropicales indonésiennes et la précieuse biodiversité qu'elles abritent. #RangTanPlus d'infos sur cette censure : https://mrmondialisation.org/censuree-a-la-tele-une-video-contre-lhuile-de-palme-cartonne-sur-internet/Publiée avec toutes autorisations de Greenpeace FranceInfos & Débats | Mr Mondialisation

Publiée par Mr Mondialisation sur Mardi 13 novembre 2018

 

Une récente enquête de Greenpeace révèle qu’une grande partie de l’huile de palme utilisée par Mondelez, le fabricant des biscuits Oreo, est produite par des entreprises qui détruisent la forêt et ravagent l’habitat des orang-outans, les poussant toujours plus près de l’extinction.

Mondelez doit couper les ponts avec la déforestation et rompre ses relations commerciales avec Wilmar jusqu’à ce que ce dernier prouve que son huile de palme n’est pas liée à la destruction de la forêt. Merci de vous être mobilisé·e·s en signant la pétition adressée à Oreo ! Joignez vous aux activistes et aux bénévoles de Greenpeace en envoyant votre propre message vidéo à Oreo !





(Crédits photographiques : © Jeremy Sutton-Hibbert / Greenpeace)
Commentaires (1)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Melanie

Merci de nous tenir informés de ce qui se passe dans ce monde. Les gens sont prèts à manifester pour les taxes sur l'essence mais qu'en est-il de la protection des forêts tropicales ? Pourvu que le bio éthanol ne soit pas trop répandu en Europe. Ce serait une véritable catastrophe écologique. Protégeons notre belle terre. Bornéo est une île magnifique.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.