[button label="Je passe à l'action" style="yellow" href="https://www.greenpeace

Forêts

[DIRECT] Déforestation MEDE in France

Je passe à l’action

Mise à jour du 18 novembre : Alors qu'une poignée de député·es pro-Total ont voté le 14 novembre, en catimini et sans débat, un amendement pour reconduire jusqu’en 2026 la niche fiscale sur les agrocarburants à base d’huile de palme, Greenpeace et d'autres associations se sont mobilisées pour dénoncer ce vote dévastateur pour les forêts et le climat. Grâce à votre soutien, nous avons obtenu un second vote le lendemain, et l'amendement climaticide a été abandonné. Merci ! Cependant, la vigilance est de mise car le texte doit repasser en seconde lecture à l'Assemblée, et le Sénat doit aussi se prononcer... La mobilisation continue !

Le 29 octobre, des activistes de Greenpeace se sont mis·es en place devant l’entrée de la raffinerie de Total pour dire « stop à la déforestation made in France ». Quel lien entre Total, une raffinerie et les forêts ? Il ne devrait pas y en avoir, justement ! Mais le gouvernement a autorisé Total à importer dans son usine de la Mède jusqu’à 650 000 tonnes d’huile de palme par an, pour produire des agrocarburants.

Conséquence : la France est coupable d’une déforestation massive. Car pour produire cette huile de palme, on abat et on laisse brûler des forêts entières en Asie du Sud-Est, au mépris des populations et des espèces animales.

 

 

Des activistes jusque dans les containers !

 

Intrusion au coeur de la raffinerie

 

Total ment

A 17h ce mardi 29 octobre, nous avons révélé un rapport accablant sur Total. Grâce à une enquête portant sur sa chaîne d’approvisionnement, avec entre autres une investigation de terrain effectuée en Indonésie, nous avons rassemblé des éléments prouvant que l’huile de palme utilisée pour la bioraffinerie de la Mède est très loin d’être garantie 100 % durable, comme l’affirme pourtant Total.

 

 

 

Une action réussie, qui n’en restera pas là

 

L’ensemble de nos activistes est ressorti du commissariat le soir-même. Cette action aura été l’occasion d’afficher la collusion entre Emmanuel Macron et Total sur un site emblématique d’une industrie à rebours de l’urgence climatique. Mais notre dénonciation de la déforestation importée ne s’arrêtera pas là : nous suivrons de près le vote du Projet de loi de finances jusqu’à la fin d’année, et veillerons à ce que la niche fiscale sur l’huile de palme ne soit pas remise au programme malgré le lobbying éhonté de Total !

 

Vous aussi, vous pouvez agir contre la déforestation :





Commentaires (13)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Francois

c'est vraiment du bon boulot que les activistes et les salariés de Greenpeace ont fait ces dernières semaines sur la thématique "raffinerie d'huile de palme de Total à la Mède" - bravo !. Bravo aussi pour ce récent lobbying auprès des députés et auprès de certains membres du gouvernement. Maintenant, dans l'esprit du "bearing witness", cela vaudrait le coup d'apporter les preuves (photos, vidéos, correspondences, ..) que Total s'approvisionne en huile de palme auprès de fournisseurs asiatiques qui continuent de déforester les forêts anciennes - notamment les forêts marécageuses !

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

roland denise

Arrêtons de détruire la planète.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

gasc

J'ai envoyé le courrier type à l'Elysée. Cordialement Brigitte

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Vous voulez nous aider à protéger les forêts ?

Aidez Greenpeace à trouver des solutions en faisant un don !