[gallery size="full" ids="29703,29705,29707,29709"] Une enquête pleine de rebo

Océans

Découverte : le Récif de l’Amazone est en Guyane !

Signez la pétition

Nous avions des indices. Maintenant nous avons des preuves en images : les eaux guyanaises abritent les mêmes formations récifales que celles du Récif de l’Amazone, qui s’étend au large du Brésil. C’est une très bonne nouvelle pour le patrimoine guyanais et pour la science… mais une mauvaise nouvelle pour Total qui prévoit d’effectuer des forages pétroliers dans la région.

Par François Chartier

Une enquête pleine de rebondissements

Notre enquête pour trouver le récif a débuté le 3 mai, lorsque nous avons levé l’ancre du port de Cayenne avec l’Esperanza. Depuis, nous avons traqué le récif chaque jour, sans relâche, de l’aube au crépuscule, malgré la force des courants et de la houle.

Tous les matins à 6 heures, avant que l’air ne devienne trop étouffant, un ballet millimétré se mettait en branle sur le pont du navire. Chaque membre de l’équipage était à sa place pour descendre à l’eau et remonter, à l’aide de cordes, d’une poulie et de beaucoup d’huile de coude, tous les instruments scientifiques que nous avions embarqués pour dénicher les coraux de leur cachette.

L'équipage de l'Esperanza à la recherche du Récif de l'Amazone au large de la Guyane.

Juan, Usnea, Mili et Nazareth sur le pont. ©Marizilda Cruppe/Greenpeace.

À chaque fois que nous remontions la caméra étanche à la surface, tout le monde courait s’agglutiner autour du petit écran pour tenter d’apercevoir un bout de corail, d’étoile de mer ou d’éponge.

L'équipage de l'Esperanza à la recherche du Récif de l'Amazone au large de la Guyane.

Alors, récif ou pas récif ? ©Marizilda Cruppe/Greenpeace

Parfois, les écrans étaient vides et nos espoirs déçus. Les matelots essuyaient alors leur sueur d’un revers de gant et recommençaient les manœuvres, toujours avec le même entrain. Oh hisse et hauts les cœurs ! Un jour, la drague est restée coincée par le fond. La corde a commencé à s’émousser… Une odeur de brûlé a envahi le pont. Coup de stress. Heureusement, les matelots ont réussi à remonter l’engin sans faire de blessé. Les ingénieurs ont passé la nuit à réparer l’instrument endommagé pour qu’il puisse être remis à l’eau dès le lendemain.

Parfois, les fonds guyanais daignaient nous livrer quelques secrets. L’équipage attendait alors, impatient, le verdict des scientifiques qui examinaient photos, vidéos et échantillons durement recueillis. Un peu comme un papa dans une salle d’accouchement.

Puis soudain : « Félicitations, c’est le Récif de l’Amazone ! »

Nos fins limiers ont repéré des formations récifales dans deux zones d’exploration différentes, à quelque 150 kilomètres des côtes et à une profondeur comprise en 95 et 120 mètres.

Protégeons la biodiversité, pas les profits des pétroliers !

La découverte de ce récif est une bonne nouvelle pour le patrimoine guyanais et pour la science. La nature est encore loin de nous avoir livré tous ses secrets ! C’est pourquoi il est impératif de protéger ce nouveau biome, du Brésil jusqu’en Guyane.

La compagnie pétrolière Total prévoit d’effectuer des forages pétroliers dans la région, à la fois au large du Brésil et au large de la Guyane.

Un accident ou une marée noire serait catastrophique pour le récif, mais aussi pour les côtes brésiliennes et guyanaises et leurs habitants.

Le Récif de l'Amazone est en Guyane !

Le Récif de l’Amazone est en Guyane ! ©Fabio Nascimento/Greenpeace

Notre enquête est terminée pour le moment, mais pas le travail de la science. Notre combat ne fait que commencer. Nous comptons sur vous pour le livrer avec nous.

L’équipe de Greenpeace doit rencontrer ces jours-ci à Cayenne les responsables des communautés autochtones, des représentants des autorités locales, de la société civile guyanaise, et des écoliers. Le Récif de l’Amazone est le patrimoine des Guyanais-es et nous serons à leurs côtés pour le protéger.

Comme nous l’a dit une lectrice de ce journal de bord : Tchimbé rèd pas moli !

Merci de votre soutien. À bientôt.

 

François Chartier
François Chartier

Chargé de campagne Océans, Greenpeace France





(Crédits photographiques : © Greenpeace)
Commentaires (28)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Nilse

Je vous remercie pour toutes vos actions, je suis une amoureuse de la planète Terre, je l'aime avec toutes mes cellules. Merci et félicitations pour votre persévérance et tous les espoirs que vous entretenaient. Nilse

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Nathalie

Pour vivre en Guyane depuis plusieures années, les mouvements de marée poussent les eaux très en amont de la mer. Une marée noire provoquerait en plus d'une catastrophe maritime et côtière, une catastrophe à l'intérieur. Entre le super projet montagne d'or, qui prévoit de gigantesques bassins de rétention des boues contaminées au cyanure à ciel ouvert. Et les projets pétrolier ..... qui générerait des profits pharaonique (pour les entreprises qui globalement viennent avec leur personnel) et que dalle aux guyanais ( sinon les risques); alors que nous vivons dans une région dont la France s'intéresse si peu, quelle est plus digne d'un pays du tiers monde. Honteux !! Que fait Hulot ?? Monsieur fait ce que je dis pas ce que je fais !!! Souviens toi Nicolas, de ta location en Corse pendant que tu attendais la fin de la construction de ta maison à Quenza. Chaînage du domaine maritime public pour ton petit confort. Non rien à espérer de notre ministre !!! Bonne continuation à vous Greenpeace !

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Erwan Gay

Bonjour, je m'appelle Erwan j'ai 10 ans , j'étais à bordeaux quand l'Esperanza était à quai. J'ai aimé les activités que vous avez faites. Que le récif est tellement beau !!!! Ma mère me montre les mail que vous lui envoyez à propos du récif envoyez moi des mails s'il vous plait merci :)

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.