La COP22 est officiellement lancée. Lors de ces négociations sur le climat qui

Climat

COP22 : l’opportunité de combler le fossé entre les objectifs fixés et les actes

La COP22 est officiellement lancée. Lors de ces négociations sur le climat qui se déroulent ces deux prochaines semaines à Marrakech, les gouvernements doivent passer des promesses de l’Accord de Paris aux actes.

On the eve of UNFCCC COP22 to be held in Marrakech, Greenpeace unfurled #SunUnitesUs banners at the iconic Ait Ben Haddou in southern Morocco, sending a strong message to leaders about the potential of solar and renewable energy in the fight against climate change.

Si les dirigeants ont pris conscience que la transition énergétique mondiale est inévitable pour limiter le réchauffement climatique en deçà de 1,5 degré, les contributions actuelles des États sont largement insuffisantes. Le Programme des Nations unies pour l’environnement l’a rappelé aux gouvernements jeudi dernier : même dans le cas où ces contributions étaient appliquées dans leur totalité, le monde assisterait à une augmentation moyenne des températures globales 2 fois supérieure à la limite fixée dans l’Accord de Paris.

Les gouvernements doivent se mettre d’accord sur des mesures additionnelles pour renforcer leur engagement pour le climat avant 2020, en gardant toujours à l’esprit la cible de 1,5 degré de réchauffement.

2018 sera un moment clé : tous les pays doivent prévoir de mettre en œuvre leurs plans climatiques nationaux à cette échéance. Ils se réuniront alors à nouveau pour questionner la pertinence de leur action dans la lutte contre les changements climatiques et devront être préparés à de nouvelles cibles de réduction des émissions, plus ambitieuses, pour 2025 et 2030.

GP0STQAEN_Low_res_with_credit_line

La COP de Marrakech doit aussi être celle de l’adaptation : les pays du Sud sont les plus vulnérables et les plus concernés par les changements climatiques. Ils en subissent déjà les impacts de plein fouet. Ils doivent donc être assurés qu’ils auront le soutien nécessaire pour s’adapter à ces impacts, un soutien qui doit absolument se matérialiser par un financement supplémentaire des pays industrialisés. Les promesses faites à l’Afrique l’année dernière seront-elles honorées ?

La question des pertes et dommages liés aux changements climatiques reste également centrale. Les États doivent accélérer leur action dans ce sens et absolument prendre en compte les pertes et dommages immatériels (pertes de vies, impacts sanitaires, héritage culturel, biodiversité, etc.).

Dans le cadre de la campagne #LeSoleilNousUnit, le Rainbow Warrior ouvre ses portes au public à Tanger pour sensibiliser à l’énergie solaire dans le monde arabe.

Afin de célébrer le pays qui accueille ces négociations et de rappeler l’urgence d’en finir avec le développement des énergies fossiles, Greenpeace sensibilise les Marocains au potentiel de l’énergie solaire, une mission notamment assurée par le Rainbow Warrior, navire amiral de Greenpeace.

Un monde alimenté entièrement par les énergies renouvelables est possible. Tout comme est possible un engagement ambitieux pour le climat. Deux messages que nous devons crier haut et fort et que les chefs d’État doivent entendre.

Le fossé entre les objectifs fixés et les actes doit d’urgence être comblé. Sans quoi, la limite d’augmentation des températures fixée lors de la COP21 sera inatteignable avant même que l’encre de l’Accord de Paris ne soit sèche.





Commentaires (22)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

bite

jeteviolefilsdepute

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Badet53

Bonjour, oui,ce sont les gouvernements qui ont la puissance sur nous , on ne voit pas grand chose venir et heureusement qu'il y a des organisations comme Greenpeace pour faire bouger .À notre niveau,nous pouvons aussi faire bouger, mettre du solaire(je l'ai fait), du gouttes à gouttes dans le jardin, consommer moins d'eau,manger bio ou raisonné,reveillons nous et n'attendons pas que les gouvernements fassent tout. Chaque goutte d'eau peut faire des rivières...

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Fédora

C est a chacun de nous de préserver notre planète bleue, plus si bleue que ça !! apprendre a nos enfants dès le plus jeune age a faire attention à l'eau, a tout quoi. Je pense même qu 'il devrait y avoir des sanctions. Dès que l 'on touche à l'argent, ll'ordre règne....

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.