Le 11 mars 2012, pour commémorer l'accident nucléaire de Fukushima, le réseau

Climat

Contre le nucléaire : créer une réaction en chaîne … humaine !

Le 11 mars 2012, pour commémorer l’accident nucléaire de Fukushima, le réseau Sortir du Nucléaire et des associations partenaires organisent une grande chaîne humaine, qui verra plusieurs dizaines de milliers de citoyens relier Lyon et Avignon, pour dire ensemble « sortir du nucléaire, c’est possible ! »

Un an après, Fukushima toujours en crise

À ce jour, les réacteurs éventrés continuent d’exposer des millions de Japonais à la radioactivité et de contaminer le pays pour des milliers d’années.
Un an plus tard, le 11 mars 2012, les citoyens auront l’opportunité de réagir ensemble pour dénoncer le risque de catastrophe nucléaire en France et dire haut et fort leur volonté de voir la France entrer dans une véritable démarche de transition énergétique. D’autres pays européens sortent du nucléaire, alors pourquoi pas nous ?

Une grande chaîne humaine dans la région la plus nucléarisée d’Europe

Parce qu’il est temps. Temps de nous libérer de notre dépendance aux énergies fissiles et fossiles. Temps d’avoir enfin un vrai débat démocratique sur la place du nucléaire en France. Le pays a besoin d’une énergie citoyenne, décentralisée et transparente, une énergie qui se mette au service des citoyens et de la planète et non contre eux, une énergie qui relève enfin le défi des changements climatiques.

Changements climatiques, raréfaction des ressources, crise pétrolière, libéralisation des marchés de l’électricité et du gaz, la question des services énergétiques est au cœur de nos sociétés. Elle constitue également un des enjeux majeurs du 21ème siècle. Et si le sujet est aujourd’hui au cœur de l’actualité et de l’agenda politique, il reste certains tabous qui échappent au débat public et démocratique


C’est en descendant dans la rue, en se mobilisant par dizaines de milliers, que les Allemands ont obtenu une décision de sortie du nucléaire d’ici 2022, alors même que leur chancelière est favorable à l’atome. S’indigner, oui, mais surtout se rassembler : c’est en étant nombreux que nous sommes forts.

Au niveau international, des chaînes humaines sont prévues pour le 11 mars 2012 dans plusieurs pays : Brésil, Allemagne, Japon, Suisse…

Adhérents, militants, sympathisants, followers, likers, citoyens … rejoignez nous nombreux, nous avons besoin de vous !
Pour en savoir plus sur la Chaîne Humaine, vous inscrire, partager l’évènement : www.chainehumaine.org

La grande chaîne humaine se répartira en 10 maillons, entre les villes suivantes : Lyon (69), Vienne (38), Roussillon (38), Saint Vallier (26), Tain l’Hermitage (26), Valence (26), Livron (26), Montélimar (26), Bollène (84), Orange (84), Avignon (84).

Consultez le trajet de la chaîne et les points de RDV

Inscrivez-vous à la grande chaîne humaine du 11 mars 2012

Consultez la liste de tous les départs groupés





Commentaires (31)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Ayumi

dit :Bonjour Ste9phane,Pour rebondir sur le erndier paragraphe, je me souviens avoir lu quelque part un article passionnant sur la re9duction des naissances en Inde dans les anne9es 70.Apre8s l'e9chec de diverses me9thodes (autoritaires, religieuses, me9dicales, ide9ologiques…) le gouvernement indien fit appel e0 un consultant ame9ricain atypique, Russell Ackoff.Celui-ci avait une me9thode originale : tout d'abord conside9rer que chaque proble8me est nouveau, puis se poser la question du pourquoi, au lieu de lui trouver une re9ponse toute faite.Il chercha donc une logique dans le comportement des familles. Car les femmes indiennes avaient en moyenne 9 enfants. Le taux de fe9condite9 rapporte9 e0 la dure9e de vie moyenne donnait un chiffre bien supe9rieur, environ 3 fois plus. Ce nombre de 9, rapporte9 e0 27, indiquait donc qu'il y avait un syste8me volontaire de limitation des naissances. La question suivante e9tait : pourquoi 9 enfants ? Car ce nombre e9tait constant, dans toutes les classes sociales et les castes. Il chercha donc dans une autre direction : la composition des familles.Et le0, surprise : il de9couvre que 1) les parents e9taient e0 charge de leurs enfants e0 partir de la cinquantaine ; 2) le travail de deux adultes e9tait ne9cessaire pour faire vivre un parent. Donc quatre enfants devaient travailler pour assurer de quoi faire vivre leurs deux parents ; 3) e0 l'e9poque, les emplois salarie9s e9taient occupe9s par la classe d'e2ge des 20-40 ans, majoritairement des hommes. En tant que couple, il fallait donc avoir 4 gare7ons pour pouvoir survivre e0 l'e2ge de la retraite.Bref, je passe les de9tails, Russell Ackoff ve9rifia que le chiffre 9 e9tait la moyenne ge9ne9rale pour avoir 4 gare7ons (et 5 filles) et que les naissances s'arreataient dans les familles de8s qu'elles atteignaient les 4 gare7ons.Il pre9conisa trois mesures qui, suivies par le gouvernement, firent chuter la courbe des naissances e0 un niveau acceptable : e9duquer les femmes, leur ouvrir le recrutement dans les administrations et mettre en place au niveau local des syste8mes de retraite.Logique, non ? Ou comment regarder les proble8mes difficiles avec un œil neuf change tout… et donne le re9sultat souhaite9.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

mazuir

Tout c'est merveilleusement bien passé!Nous étions des centaines à nous tenir la main près de Valence aujourd'hui!C'est avec baucoup d'émotion que j'ai participé à cette chaine humaine et ça rassure de constater que nous sommes nombreux à nous sentir concernés. Toutes mes pensées aux victimes de Fukushima.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Holopsia

Très bonne idée que cette chaine humaine. A Fécamp, "Ensemble, commémorons Fukushima" est organisé de 10h à 17h à l'hôpital militaire allemand; à cette occasion il m'a été demandé de composer une instru pour lancer deux jeunes sur ce thème majeur qu'est le nucléaire, et plus particulièrement sur la catastrophe de Fukushima. Modestement, je joints le lien de mon dernier titre intitulé Fukushima, qui est libre de droit à l'écoute, au téléchargement et au partage... http://www.jamendo.com/fr/album/108059

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE