Samedi 20 avril, plus de 10.000 personnes, dans 278 villes, et originaires de 35

Climat

Appel mondial pour la protection de l’Arctique

Samedi 20 avril, plus de 10.000 personnes, dans 278 villes, et originaires de 35 pays autour du globe se sont rassemblées pour former des bannières humaines.
Le message était simple, clair, pour être vu et entendu par les dirigeants politiques du monde entier : «I ♥ Arctic».

De Buenos Aires à Bangkok, de Kiruna à Johannesburg, et en France dans 21 villes, les citoyens rassemblés en un front uni et pacifique ont exigé que les responsables politiques prennent leur responsabilités et prennent enfin des mesures pour protéger l’environnement fragile qu’est l’Arctique.

Un message universel qui sera déposé à l’Arctic Council
Des centaines de photos des événements I ♥ Arctic seront collectées et regroupées dans un livre, qui sera remis en mains propres aux ministres des Affaires étrangères des pays de l’Arctique lors de la prochaine réunion de l’Arctic Council à Kiruna, Suède, au mois de mai.

i-love-arctic

Voir toutes les photos

Un message universel que Greenpeace a déposé en Arctique
La semaine dernière, nos ambassadeurs ont atteint le pôle nord géographique, après une semaine de randonnée à ski. Ils ont y ont immergé un drapeau à quatre kilomètres de profondeur. Sur l‘étendard, disposé dans une capsule hermétique, figurent les trois millions de signatures du mouvement Save The Arctic.

Certains industriels ont des doutes, pourquoi les politiques persistent ils ?
Shell, Total ou Statoil ou tous émis des doutes ou retardé leurs projets en Arctique, et dans leur lignée, la compagnie américaine ConocoPhilips a décidé d’abandonner ses projets de forages au large de l’Alaska pour 2014. De plus, le gouvernement récemment élu du Groënland (mars 2013), annonçait un moratoire sur toute nouvelle licence d’exploration ou d’exploitation de gaz ou de pétrole, tout en soulignant que les 20 permis d’exploration déjà accordés devraient être accompagnés de mesures de sécurité largement renforcées.

Notre dépendance aux combustibles fossiles, et au pétrole notamment, apporte avec elle la destruction d’environnements fragiles et précieux, condamne le climat, et les habitants du monde entier. Les responsables politiques doivent entendre le message : www.savethearctic.org.





Commentaires (17)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
Envoyer

lionvert

bravo grennpeace ; les résultats de vos campagnenr sont en train de bourgeonner : ce n'est qu'un début les fruits vont venir ils faut frapper là ou ca fait mal LE FRIC. les compagnies qui dévastent la terre et jusquà la drniere goutte de pétrole ne le font que pour le FRIc alors enfoncons le clou (rouillé) et donnons leur la gangrène afin qu'elles assument leurs responsabilité et CONTINUER GREENPEACE, IL EST TEMPS DE LES VOIR RAMPER AU NON DU PROGRES : LA DECROISSANCE EST EN ROUTE ET LA FIN DU MONDE CAPITALISTE EST POUR BIENTOT

DIDIER

Bravo pour l'artic, j'ai suivi cette actualité grace à Lucy LAWLESS, actrice et membre de greenpeace New Zealand, son action contre Shell l'année dernière est admirable, il faudrait plus de personnes comme elle, connues, puovant influer sur les gouvernements. Merci à vous, Manue

jacques MOURLHOU

Bonjour, contre la pêche des Baleines en Arctique ne pouvez vous pas adopter des actions plus incisives? de tout coeur avec vous JM

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.