Les groupes locaux de Greenpeace Versailles et Orsay s’engagent dans la défen

Agriculture

Tractage pour les terres agricoles de Saclay

Les groupes locaux de Greenpeace Versailles et Orsay s’engagent dans la défense des terres agricoles du plateau de Saclay. Ce mardi 10 avril, ils se sont retrouvés devant l’Établissement public Paris Saclay à l’occasion d’une réunion d’information sur l’aménagement du plateau de Saclay.

Nous avons avons distribué au public des tracts expliquant pourquoi nous demandons l’arrêt de l’urbanisation des terres agricoles de Corbeville et leur intégration dans la zone agricole protégée.

Partout dans le monde, Greenpeace fait campagne pour que les terres puissent nourrir les populations, lutter contre le réchauffement climatique en jouant leur rôle de stockage du carbone, préserver l’environnement, maintenir de l’emploi local, contribuer à l’autonomie des habitants et à la vie des territoires.

À Saclay, Greenpeace a fait le choix de l’intérêt général : la protection de terres dont la qualité agronomique exceptionnelle est reconnue plutôt que la fuite en avant de l’urbanisation, à l’heure où le projet Paris Saclay suscite de vives interrogations sur sa cohérence.

 

 

Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.