Ce 23 juillet, nous avons "fêté" l'anniversaire du CETA (traité de libre-éch

Climat

CETA: la mobilisation continue

Ce 23 juillet, nous avons « fêté » l’anniversaire du CETA (traité de libre-échange avec le Canada, adopté en juillet 2019) en posant des affiches sur les permanences des députés de la majorité qui ont voté pour ce traité, en contradiction totale avec l’Accord de Paris sur le climat et les objectifs annoncés par le gouvernement lui-même.

Non seulement le gouvernement d’Emmanuel Macron est un champion de l’inaction climatique, mais, avec ce traité, il promeut même un retour en arrière en matière environnementale. Le traité encourage à outrance les transports de marchandises et les émissions de gaz à effet de serre. Il a également pour effet d’abaisser les normes environnementales et sanitaires des produits agricoles importés. De plus, il place l’intérêt des multinationales au-dessus de celui des peuples.

Malgré la signature, la mobilisation continue. Le Sénat n’a pas encore ratifié le traité. La Convention Citoyenne pour le Climat vient de demander son abandon. Avec cette action, nous souhaitons donc pointer du doigt les hypocrites du climat, ceux qui ont voté pour ce traité et qui continuent encore à le soutenir.

 

Affiches