Le "monde d'après", on en parle et on l'espère. Mais pour qu'il advi

Agriculture

À vélo pour le monde d’après

Le « monde d’après », on en parle et on l’espère. Mais pour qu’il advienne réellement, la mobilisation citoyenne reste indispensable. Le groupe local est donc sorti de son confinement ce weekend. Ses membres et ceux d’autres associations se sont retrouvés pour un circuit à vélo dans Versailles afin de rappeler aux habitants et aux élus des environs les dispositions fondamentales à mettre en oeuvre pour un monde plus vert. Nous avons sillonné la ville avec des pancartes affichant des slogans tels « Des circuits courts et des emplois », « Des oignons pas du béton ». Des documents sur la campagne agriculture de Greenpeace ont été distribués sur les différents marchés. Pour que le monde d’après ne ressemble pas à celui d’avant.