Le principe de ces projets est de permettre aux entreprises des pays industr

Forêts

Une étude de Greenpeace prouve l’inefficacité des accords de  » compensation carbone « 

GP Campanha

Le principe de ces projets est de permettre aux entreprises des pays industrialisés de poursuivre leurs émissions de gaz à effet de serre en échange d’un investissement dans la protection d’une zone forestière dans un pays en développement. La déforestation évitée dans ces pays  » autoriserait  » ces entreprises à poursuivre leurs activités polluantes dans leur pays d’origine. Ces projets de compensation sont évoqués par certains comme le seul moyen réaliste de réduire la déforestation, dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques.

En 1997, trois géants américains de l’énergie ont signé un accord de ce type avec le gouvernement bolivien (connu sous le nom de projet  » Noel Kempf « ). Il a servi de modèle en la matière. Greenpeace a donc voulu vérifier si ce projet résistait à une analyse détaillée. La réponse est clairement négative. Notre étude prouve que ce projet ne permet pas de réduction globale des émissions de gaz à effet de serre et ne réduit pas significativement la déforestation. En outre, il n’offre pas de bénéfice durable aux populations locales. En réalité, les projets de ce type sont une fausse bonne idée.

La synthèse de notre étude en français
La version intégrale en anglais

Commentaires (3)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Alfred

La compensation carbone et la taxe carbone n'ont rien n'a voir !!!! L'idée avec la taxe carbone n'est pas de faire "gagner de l'argent", mais d'obliger les gens à consommer moins d'énergie fossile. Car force est de constater qu'un nombre infime de personnes a réellement modifié sa consommation (qui est sans cesse croissante). Le seul moyen d'arriver à réduire cette consommation d'énergie fossile est la taxe (toujours injuste) ou la loi (toujours totalitaire). Malheureusement nous ne sommes pas assez responsable pour qu'il en soit autrement. Pour rappel le plus gros consommateur d'énergie fossile est le citoyen, qui est responsable directement (chauffage, alimentation, transport, voyage, loisir, habit…) de plus de 50% des émissions.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

didy

de toutes façon, le gouvernement fais nimporte quoi pour gagner de l'argent, meme sur le dos de notre planete.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

flo

et on va avoir le même problème en France avec la taxe carbone !!!! sous prétexte que le contribuable va payer sa taxe, il ne cherchera pas à faire des efforts pour trier, moins polluer ou consommer différemment .... il va partir du principe qu'il a payé son "dû" à la planète, et ne se bougera pas plus pour elle ...

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.

Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES