Thaï Union Group, société mère de Petit Navire, et géant du business du tho

Océans

Thon : derrière une industrie globalisée, la violation des droits humains

L’industrie thonière mondiale est hors de contrôle : surpêche, prises massives de thons juvéniles, prises "accessoires" d’espèces menacées mais aussi exploitation des travailleurs.

Thaï Union Group, société mère de Petit Navire, et géant du business du thon et des produits de la mer, est à l’image de cette industrie. Coutumier des méthodes de pêche destructrices et récemment lié à des affaires de travail forcé, ce groupe n’a pour l’instant pas mis en place les mesures nécessaires pour garantir que ces pratiques inacceptables n’ont plus cours tout au long de sa chaîne d’approvisionnement.

En Thaïlande, dans l’industrie des produits de la mer, le travail forcé est monnaie courante. Greenpeace publie aujourd’hui un rapport sur les violations des droits humains dans l’industrie thonière mondiale (en anglais).

Thaï Union, parce qu’il influence le secteur au niveau mondial, depuis la pêche jusqu’aux rayons des supermarchés, a la responsabilité et le pouvoir de participer à la transformation de l’industrie thonière, et de faire en sorte qu’une boîte de thon devienne un produit durable qui respecte les océans et les êtres humains.

Just-Tuna-Infographic-FR





Commentaires (11)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Nahia

Scandaleux !.. Et pourtant pas difficile à croire. Ce genre de pratique doit disparaître, le fait que ce soit une industrie mondiale dont les produits sont consommées par des millions de personnes doit être un poids dans la prise de conscience, de décision. Pour ma part je ne mange plus aucun aliment d'origine animale, ni viande ni poisson donc. Ce n'est peut-être pas grand chose, mais je contribue petit à petit à la création d'un monde moins destructeur pour notre planète...

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Dimrost

C'est tout simplement honteux ce genre de pratique, ils utilisent des gens qui sont en difficulté pour assouvir leur besoin marchant sur les gens comme sur des tapis c'est honteux ! Comme quoi les grandes marques ne sont pas toutes blanches, il faut arrêter de faire leurs confiance aveuglement sous prétexte que leur noms sont connus, merci Greenpeace de m'avoir ouvert les yeux.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Paris

Un sujet si grave et seulement...8 commentaires !!!! Au final, j'ai l'impression que l'on se fout des autres tant que cela ne nous touche pas de trop près. On est des moutons. Il existe d'autres marques dans les rayons : Saupiquet, Princes, Nautilus... Changeons la façon d'agir et sanctionnons. Elise Gusset est où :-)

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.