Ce mardi 26 novembre, le Groupe Local a participé à une nouvelle manifestation

Lubrizol: 2 mois plus tard

Ce mardi 26 novembre, le Groupe Local a participé à une nouvelle manifestation organisée par le collectif unitaire formé suite à l’incendie de Lubrizol.

 

Deux mois après les évènements, l’objectif était de se rendre sur les lieux pour réclamer transparence et justice quant aux conséquences de la catastrophe. Rendez-vous était donné à 18h au Palais de Justice, où des membres d’Extinction Rebellion et du mouvement citoyen Il Est Encore Temps avaient installé une scénographie représentant les inquiétudes de la population quant aux risques encourus à moyen et long terme. La longue marche jusqu’à la rive gauche puis le site de l’usine au Petit Quevilly a réuni 300 personnes derrière une banderole commune à toutes les associations engagées dans le collectif. Sur le chemin, elles ont notamment pu échanger avec des riverains très concernés par les suites de l’accident. Une fois sur le site, des légumes contaminés ont été symboliquement déposés devant les grilles de l’usine pour rappeler les conséquences directes et indirectes de la pollution engendrée.

 

Une fois sur place, une délégation de 4 personnes, dont 1 militant de Greenpeace, a été reçue pendant trois quarts d’heure par la direction de Lubrizol. Ces premiers échanges ont permis au collectif unitaire d’exprimer ses revendications concernant les indemnisations des victimes et le suivi des conséquences sanitaires.

Merci aux 4 militant.e.s présents lors de cette manifestation, qui a été relayée dans la presse avec notamment des articles de Ouest France et de France Bleu.

Prochain rendez-vous ce samedi 30 novembre pour la Marche Mondiale pour le Climat, à 10h30 à l’église St Sever!

 

 

Nos actualités

toutes nos actualités