Discrètement mais sûrement, la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, a torp

Climat

Mobilisation contre les logements passoires

J'agis

En amont de la marche pour une vraie loi climat le 28 mars, nous avons organisé une mobilisation aux côtés de plusieurs organisations le 26 mars pour dénoncer l’inaction du gouvernement et de sa ministre du Logement, Emmanuelle Wargon au sujet de la rénovation des logements passoires et mal isolés. Face à la crise climatique, il est urgent de mettre un coup d’accélérateur pour rénover le parc immobilier français, 2e secteur le plus émetteur de gaz à effet de serre. Un impératif aussi bien social que climatique.

Discrètement mais sûrement, la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, a torpillé une à une toutes les propositions de la loi Climat & résilience au sujet de la rénovation thermique. En reconnaissance de ses efforts acharnés pour en faire le moins possible contre la précarité et pour le climat, nos activistes ont rebaptisé ce mercredi 7 avril le Ministère de la transition écologique : il s’appellera désormais le Ministère des Petits gestes ! Beaucoup moins glorieux, mais nettement plus fidèle à la réalité de cette politique qui ne prend toujours pas la mesure de l’urgence sociale et climatique.

Si du côté du gouvernement rien ne semble vouloir bouger, les député·es ont encore les moyens de changer les choses en déposant des amendements et en votant en faveur d’une loi climat ambitieuse.

Retrouvez la mobilisation partout en France

 

Pourquoi la rénovation thermique est un enjeu social et écologique

Pour 12 millions de personnes qui ont froid chez elles ou dépensent trop d’argent pour se chauffer, l’isolation des logements n’est pas juste une question théorique. C’est une réalité qui a des conséquences directes et quotidiennes sur la vie de famille et la santé. A cela s’ajoutent les conséquences environnementales des passoires thermiques et autres logements mal isolés dans lesquels près de 5 millions de familles sont obligées de vivre. Le secteur du bâtiment et du logement représente, en France, le deuxième secteur le plus émetteur de gaz à effet de serre. Une grande partie de ces émissions liées aux logements pourrait pourtant être évitée en menant une politique ambitieuse de rénovation de l’habitat. Plutôt que de dépenser des fortunes en fioul, gaz ou électricité sans améliorer le confort et la santé des plus précaires, les économies d’énergie et la rénovation des logements passoires devraient être une priorité absolue.

#StopLogementsPassoires : on continue à se mobiliser !

  1. Sur Twitter, faites part à votre député·e et à la ministre du Logement Emmanuelle Wargon de vos propositions pour mettre fin aux logements passoires.  Cliquez ici pour rédiger un tweet. Nous avons déjà ajouté les mentions @EmmWargon avec le hashtag #StopLogementsPassoires. Vous n’avez plus qu’à vous exprimer et ajouter le visuel ci-dessous.
  2. Sur Facebook, publiez ce visuel sur votre profil, avec le hashtag #StopLogementsPassoires (ou vous pouvez carrément poster le visuel sur la page Facebook de la ministre du Logement Emmanuelle Wargon) ou de votre député·e.
    Magnifique passoire rouge pour manifester son soutien à la rénovation thermique dans le cadre de la loi climat
  3. Vous n’êtes pas sur les réseaux sociaux ? Pas de problème ! Contactez par téléphone votre député·e et/ou appelez le ministère de la Transition écologique et solidaire (dont Emmanuelle Wargon dépend) pour leur dire ce que vous pensez des dispositions sur la rénovation thermique du projet de loi climat : +33 1 40 81 21 22.
  4. Signez et relayez la pétition lancée par Aline et un collectif de citoyennes et citoyens sur Greenvoice.


Pour en savoir plus sur les logements passoires et les demandes que nous portons
: Précarité et climat, stop aux logements passoires





Commentaires (6)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

lafolie

Marcher ça n'a jamais fait de mal à personne .le consommateur à le pouvoir .Il y à plus malheureux que moi.Et le yoga vous y avez songer ?,mais il faut etre sincere sinon vous serez déçue , en fait c'est ce maudit système qui nous em ... ,éloigner vous en , vous vous sentirez beaucoup mieux .puis-ce -que c'est lui qui est responsable de tout ça .Il faut se préparer à la fin d'une certaine civilisation .Il faut vous remettre en question, trop de plastic , de polutions, c'est nous tout ça . Allez bonne journée et méditer prenez soin de vous Aurel

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

florence

a propos de la convention citoyenne pour le climat: pour ma part décue voir trahie, ces citoyens ont été tirés au sort pour travailler sur le climat et je pense qu'ils ont fourni un énorme travail et pour ça nous pouvons les remercier....mais la suite qui était deja définie c'était le referendum c'est a dire que tous pouvaient se saisir des sujets et donner leur avis....quel dommage !!!

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

LEROUX

Bonjour, il ne faudrait pas organiser le linchage des propriétaires qui on un logement passoir. Il y a 30 ans, ce n'était pas un crime de mettre 5 cm d'isolant sur ses murs. On était même pas obligé de le faire. Peu de monde pouvait nous dire ce qu'était une bonne isolation. Obliger les gens à vendre leur bien une bouchée de pain car plus aux norme, va faire l'affaire d'investisseurs plus riches. Alors du calme. Penons soins de ne pas se tromper de cible.

1 réponse

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE