Menaces sur les forêts africaines n°1

Auteur(s) : Greenpeace

Forêts

Enquête sur les investissements du groupe Bolloré et de son partenaire belge Hubert Fabri

L’appétit mondial pour l’huile de palme provoque une ruée sur les forêts africaines. La Socfin affiche des projets d’expansion de ses plantations dans une dizaine de pays majoritairement africains. Greenpeace dévoile ici le contenu de ses analyses cartographiques et de ses enquêtes de terrain réalisées dans les concessions du groupe en République démocratique du Congo (RDC) et à Sao Tomé-et-Principe. Nous démontrons qu’elles incluent des forêts primaires, mais aussi des forêts secondaires ou en régénération, qui stockent d’importantes quantités de carbone. Au premier rang de l’actionnariat de la Socfin on retrouve Vincent Bolloré (dont le groupe détient environ 38% du capital) et l’homme d’affaires belge Hubert Fabri.



A TELECHARGER | Menaces sur les forêts africaines n°1







Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.