Suite à son escale à La Rochelle en février dernier, pour une large sensibili

Océans

Total persiste, Greenpeace résiste à La Rochelle aussi !

Signez la pétition

Ce samedi 22 septembre à 14H, les militant-e-s de Greenpeace France et d’ANV-Cop21 se sont mobilisés dans 31 villes en France. L'objectif : dénoncer les risques que fait peser Total sur un écosystème unique et vulnérable situé au large de l’embouchure du fleuve Amazone.

Suite à son escale à La Rochelle en février dernier, pour une large sensibilisation du public invité à visiter son navire, l’Esperanza part en expédition au printemps 2018.

Greenpeace demande à Total de stopper son projet d’exploration pétrolière

Toute la journée, les groupes locaux de Greenpeace ont dénoncé les risques que la majore française du pétrole Total fait peser sur le récif de l’Amazone et le climat, mais aussi sur les populations brésiliennes et françaises en Guyane.

En rappelant les projets irresponsables de Total, comme celui du forage à proximité du Récif de l’Amazone, Greenpeace et ANV-COP21 dénoncent le greenwashing* du pétrolier.

greenpeace-Amazon-reef-port-la-rochelle

Les conséquences de fuites et de marées noires sur les mangroves et les animaux marins de la région (dauphins, lamantins, tortues vertes, loutres de rivière qui sont des espèces protégées) pourraient être  en effet désastreuses.

Cette période de mobilisation est cruciale puisque Total déposera une cinquième et ultime version de son étude d’impact fin septembre. La décision sera prise avant la fin de l’année 2018.

greenpeace-la-rochelle-amazon-reef

Son projet se maintient dans une logique d’exploitation d’énergie fossile à tout prix, qui participe au dérèglement climatique dont nous avons encore vu l’ampleur cet été .

 

L’heure est à la science, pas à l’exploration pétrolière.

Les scientifiques estiment qu’on ne connaît que 5% du Récif de l’Amazone.

Permettre à Total de forer près du Récif de l’Amazone est une absurdité lorsque l’on sait que la France et le Brésil se sont engagés en tant que signataires de l’accord de Paris  à limiter le réchauffement climatique en-dessous de 1,5 à 2°C.

signature-petition-amazon-reef

Plus de 2 millions de personnes ont signé la pétition pour la protection du Récif de l’Amazone.

Et vous ?

N’oublions jamais que l’océan est le 1er poumon de la planète.

 

Action ANV COP 21-GREENPEACE - 22/09/2018

*écoblanchiment :  procédé de marketing ou de relations publiques utilisé par une organisation dans le but de se donner une image écologique responsable.





Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.

Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES