Dans l'une de ses premières décisions depuis sa prise de fonction, la nouv

Agriculture

La commission Barroso impose la pomme de terre OGM de BASF

patate

Dans l’une de ses premières décisions depuis sa prise de fonction, la nouvelle commission Barroso a autorisé la culture et la commercialisation d’un nouvel OGM, pour la première fois depuis 1998. La pomme de terre génétiquement modifiée Amflora de la firme agro-chimique allemande BASF est enrichie en amidon notamment pour les besoins de l’industrie papetière. Elle contient des gènes marqueurs qui lui procurent une faculté de résistance à certains antibiotiques. Cet OGM pose un risque inacceptable pour la santé humaine et animale, ainsi que pour l’environnement. Le commissaire à la santé, le maltais Dalli, en charge des questions liées aux OGM, a d’ailleurs dû utiliser une procédure écrite, pour éviter une réunion et un débat des commissaires européens sur le sujet.

Depuis six ans, l’innocuité de cette pomme de terre fait l’objet de controverses scientifiques. Par cette décision, le commissaire Dalli, pourtant chargé de la protection des consommateurs nie tous les débats scientifiques sur les potentiels dangers que représente cette pomme de terre et le fait que l’opinion publique européenne ne veut pas d’OGM.

Risques médicaux, environnementaux, tout allait contre cette autorisation
L’Organisation Mondiale de la Santé et l’Agence Européenne de Médecine ont alerté sur « l’importance critique » de l’antibiotique affecté par la pomme de terre Amflora, la kanamycine. Disséminer des OGM de la pomme de terre BASF dans l’environnement pourrait augmenter la résistance de certaines bactéries à des médicaments, comme des traitements contre la tuberculose. Cette pomme de terre a aussi présenté des difficultés à la très pro OGM Agence Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA), dans bon nombre des enquêtes qu’elle a diligentées pour l’autoriser depuis plus d’un an. Une majorité des pays de l’Union Européenne s’est opposée à cette autorisation.

A cause de l’inquiétude d’experts médicaux sur les gènes marqueurs de résistance aux antibiotiques utilisés dans un grand nombre d’OGM, l’Union Européenne a adopté en 2001 une loi qui excluait des autorisations européenne les OGM qui contenaient des gènes de résistance aux antibiotiques.

La France va-t-elle être « contaminée » ou faire barrage à la pomme de terre BASF, comme aux autres cultures OGM ?
Suite à cette autorisation européenne, chaque pays doit maintenant utiliser la clause de sauvegarde prévue dans la réglementation européenne pour protéger son environnement et la santé de ses citoyens. En 2008, la France avait mis en place une clause de sauvegarde sur le fameux maïs MON810 de Monsanto, de même que 5 autres pays de l’Union Européenne, dont l’Allemagne.

La France est officiellement exempte depuis février 2008 de toute culture commerciale d’OGM en plein champ. La balle est dans le camp du Ministre de l’environnement, Jean-Louis Borloo, qui doit activer la clause de sauvegarde au plus vite. Il a tous les éléments pour le faire.
La question des cultures OGM en plein champ va se poser à plusieurs reprises cette année. Plus de 50 plantes transgéniques sont en attente d’autorisation en 2010. Parmi elles, plusieurs maïs, dont le MON810, qui pourraient faire leur retour dans les champs français, si l’Europe les autorise et que la France laisse faire.

En savoir plus sur la pomme de terre OGM de BASF (en anglais)

Commentaires (417)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

saratogagy

Tant de choses ont étés écrites et mon commentaires passera sans doute à l'as noyé dans un flot de formules, de déraisons et de cri de panique. La peur est une émotion parfois irrationnelle. La peur est une arme à double tranchant. Oui, j'ai peur. Est-ce que je dois être rétrograde pour autant? Non. Ais-je raison d'avoir peur? Je le crois mais si je me trompais. D'où la nécessité d'écouter les deux partis. La peur peut être irrationnelle mais elle sert parfois à éviter le danger. La peur est aussi un processus biologique qui nous avertit de la menace. La peur ne doit pas céder à la panique. Informez-vous, analysez, lisez en conservant votre esprit critique. Qui doit ont-écouter? Les publicitaires et les commerciaux, les technos-scientiste; ceux qui nous vendent quelques choses ou les associations, les scientifiques, les idéologues. Écartons les mercantiles et les idéologues. Si vous voulez vous faire une idée de ce que sont les OGM, lisez OGM tout s'explique de Christian Vélot. Il vend un livre certes mais surtout il rend le débat au citoyen. Il fait de la vulgarisation. Et surtout il conseille d'aller voir des gens qui ne sont pas de son avis. http://video.google.com/videoplay?docid=-875413616197118497# Oui, les OGM en plein champ peuvent essaimer sans aucun contrôle. Oui 3 perches du Nil ont été introduits dans un lac en Afrique, décimant la faune lacustre locale, et oui elle procède maintenant au cannibalisme pour survivre. Oui la population locale n'a pas eu de retombée de cette manne financière. A part quelle prostituée morte du sida ou quelques gardiens de nuit prêt à tuer pour défendre leur bifteck et leurs familles. Oui Monsanto a déjà porté plainte contre des agriculteurs n'achetant pas chez eux car on avait trouvé (qui a trouvé) leur céréale chez cet agriculteur. Oui, lorsqu'on séquence un organisme et qu'on trouve la fonction d'un gène dans cet organisme on devient propriétaire de cet organisme. Oui les géants de l'agroalimentaire on du pouvoir et compte bien le garder et le pérenniser. Non, aucune entreprise n'est là pour sauver le monde. Une entreprise doit dégager des bénéfices. Non, la technologie n'est pas mauvaise en soi, c'est ce qu'on en fait qui la détermine dans cette voie. Oui c'est un poncif, mais il convient parfois de rappeler des évidences. Oui des variétés anciennes de mais poussait dans des milieux arides et oui la sélection massale à créer des variétés gourmandes en eaux. C'est pourquoi il serait prévu de faire des OGM résistant en milieux aride. Oui l'immense majorité des plantes OGM sont des plantes pesticides (au moins 90%). Oui soit elles sont conçus pour survivre aux pesticides donc on peut épandre autant qu'on veut. Soit elles produisent tout le temps leur propre pesticides, donc les insectes ravageurs résistant au pesticide et minoritaires finissent par devenir majoritaires et qui des sols et donc des nappes phréatiques. Oui pour détruire un champ OGM test ouvert à tout vent on l'enfouit dans le sol augmentant la possibilité de créer des virus recombinant. Oui les OGM ont permis de lutter de manière spectaculaire contre le diabète. Non ce ne sont pas les OGM qu'ont injectent chez les malades mais la protéine fabriquée par l'OGM. Oui les OGM sont produit en laboratoires donc en milieu confiné. Non cette technologie n'est pas exempte de risque. Oui, mille fois oui si on est contre les OGM, on doit être contre les pesticides. Oui 1 million de fois oui il existe des alternatives: Éviter le labour qui détruit la vie aératrice des sols, nourrir la terre et pas la plante, développer les coopérations inter-espèce, retrouver l'agrosylviculture, encourager la biodiversité, replanter des haies (abris du vent, lieu de nidification pour oiseaux mangeurs d'insectes, lieu de pollinisation), élever des canards dans les rizières qui se nourrissent de micro-organismes néfaste pour la plante mais favorables aux canards etc... http://www.resogm.org/spip.php?rubrique21 Oui regardez Severn, solutions locales pour un désordre global, le cauchemar de Darwin, l'ile aux fleurs, lisez le monde selon Monsanto et consulter les sites justement de Monsanto, Pioneer, Bayer, aller à des conférences de BASF ou de Christian Vélot et faites vous une idée. Oui faites un test à l'aveugle sur produits bio, non bio, locaux, frais surgelés préparés et faits maison, sur les qualités organoleptique et de satiété. Oui consommer moins de viandes (plus cher à tous les points de vie), retrouver les protéines végétales. Allez-y doucement et quand vous retrouverez votre magret de canard bio et ou local, à chaque fois ce sera une fête. Oui arrêtez de vous plaindre et de gueulez sur les politiques et les industriels (je vous rassure je le fais comme tous le monde d’un peu censé) et battez-vous. Usez de votre pouvoir de consom'acteur et de votre pouvoir d'électeur. Avec la vie et pour la vie. Avec les contraintes, les frustrations, la famille, décidez d'être heureux et d'être fier de vous, partagez. Mais surtout n'oubliez jamais votre esprit critique. J'essaierai d'étudier les votre ; à la grâce qu’elles m’élèvent. La colère n’est qu’une étape elle ne doit pas céder à la violence. Elle doit être un prélude au changement, à la réforme.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

GFP

@ Julien, Il y a eu un long rapport écrit par l'IFPRI sur le coton Bt en Inde. Vous y trouverez les chiffres que vous cherchez. http://www.ifpri.org/publication/bt-cotton-and-farmer-suicides-india Vous les trouverez aussi en tapant dans votre moteur de recherche favori "the cotton corporation of india" dans la rubrique "statistics" du site de cette corporation. La question a aussi été maintes fois abordées sur ce blog. Relisez les précédents posts. Je suis toujours étonné que certains continuent à gober le mythe des paysans indiens qui se suicideraient à cause du coton Bt. En 2009 ce type de coton représentait de l'ordre de 90% des surfaces cultivées en Inde.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

OGMs

@Julien : Le cotton OGM en Inde c'est 84% du marché et à lui tout seul responsable de la réduction par 2 des épandages de pesticides + des bénéfices de 1,8 millions pour les agris (un agri indien possède en moyenne à peine 1 ha). Vous trouverez ces chiffres et bien d'autres dans le récent rapport de l'ISAAA : http://www.isaaa.org/resources/publications/briefs/41/default.asp

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.