Selon l'"Economist Observer", l'un des principaux hebdomadaire financier chinois

Agriculture

La Chine aurait interdit la commercialisation de riz OGM

Selon l‘ »Economist Observer », l’un des principaux hebdomadaire financier chinois qui cite des « sources bien informées proches du ministère de l’Agriculture chinois », la Chine aurait suspendu la commercialisation de riz génétiquement modifié.

Pour Greenpeace, cette information, si elle est vérifiée, marquerait un changement essentiel : le riz est la principale denrée alimentaire pour 1,3 milliard de Chinois, dont une majorité s’est exprimée contre les aliments transgéniques, et ce mouvement du Gouvernement chinois signifierait que la population a été entendue !

Les effets à long terme des organismes génétiquement modifiés sur la santé et sur l’environnement sont encore aujourd’hui méconnus. Greenpeace s’oppose à la dissémination d’organismes génétiquement modifiés (OGM) dans l’environnement (qu’ils soient issus de cultures ou d’animaux) au nom du principe de précaution. De plus, nous sommes contre le brevetage des plantes, des animaux, des êtres humains et des gènes. Car les brevets sur les organismes vivants permettent à des entreprises comme Monsanto d’exercer un véritable monopole et de soumettre les agriculteurs à un contrôle excessif, des semences à la production des aliments.

Afin de protéger la sécurité et la souveraineté alimentaire, Greenpeace estime que le gouvernement Chinois devrait réévaluer sa politique envers les OGM et notamment sur le volet financement et investissements. Les ressources devraient ainsi être investies dans une agriculture durable et efficace. L’objectif devrait être d’accélérer la transition de l’agriculture de la Chine vers une économie durable, assurant également la protection de l’environnement, la sécurité alimentaire, et la subsistance économique des agriculteurs.

Commentaires (29)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Wackes Seppi

Non, M. Faust, je ne pense pas ; je m'interroge. Pour être plus précis (et me répéter en partie), je m'étonne que la nouvelle n'ait paru que dans un seul journal, même si c'est le distingué Economic Observer. Quand je suivais certaines affaires chinoises dans ma vie précédente, les informations pertinentes se retrouvaient dans plusieurs journaux. Je m'étonne aussi que l'article dont il s'agit ici n'ait pas été traduit en anglais*. Concernant le “suspension, pas suspension, interdiction, pas interdiction” (je reprends vos termes), l'article qui date de plus d'un an parle effectivement de « prohibits ». Il est difficile de suspendre une activité qui a été interdite. Et non, je ne pense pas (tout comme vous) que GP a les moyens de « manipuler » pouvoirs politiques et journaux. Mais ce que vous appelez « une prise de conscience » de quelques décideurs suffit à infléchir des orientations politiques (au moins aux niveaux subalternes en attendant que les vrais décideurs s'expriment) et journalistiques. J'ai déjà vu ça dans ma carrière. Du reste, il y a des informations, certes un peu plus anciennes, qui vont plutôt dans l'autre sens. J'en ai cité une, en voici une autre... de l'EO**. Le fait est, toutefois, que la question des OGM est aujourd'hui débattue et semble même faire polémique. Et voici un autre article de l'EO***. Est-il représentatif d'une ligne éditoriale ? La question se pose. _____________________ *   ...://app.eeo.com.cn/?app=search&controller=index&action=search&type=all&order=time&wd=gm+rice **  ...://www.eeo.com.cn/ens/Today_Media/review_print/2011/03/23/197156.shtml ***  ...://www.eeo.com.cn/ens/2011/0513/201254.shtml

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

raloul

Rebonjour! Puisqu'on parle de la Chine et de sa relation au riz génétiquement modifié, voici un petit article intéressant du même journal qui donne d'autres éclairages sur la question (et en anglais, ce qui limite les spéculations hasardeuses...). http://www.eeo.com.cn/ens/Industry/2010/06/25/173757.shtml Bonne lecture!

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Faust

Merci pour le lien raloul. Une phrase issue de cet article :"[...] Though the Chinese government prohibits the commercial sale of genetically modified (GM) rice, GM rice seeds are still being sold to farmers in Hunan Province.[...]" "prohibits"... Dis-moi, GFP, "The Economic Observer" fait aussi partie de la conspiration planétaire dirigée par Greenpeace contre les OGMs ? Parceque, eux aussi, ont utilisé le terme "interdit" et non "suspendu"... Comme quoi...

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.