Du 14 au 28 janvier, près de 130 000 personnes ont participé au Greenpeace Fil

Et le gagnant du Greenpeace Film Festival est…

Après 15 jours de compétition, c'est "Frères des arbres" qui remporte le Prix du Public du Greenpeace Film Festival. Avec près de 16 000 vues et plus de 3 700 votes, le film réalisé par Marc Dozier & Luc Marescot sort grand gagnant de la 2e édition du festival.

Du 14 au 28 janvier, près de 130 000 personnes ont participé au Greenpeace Film Festival. Pour cette 2e édition, 15 films sur l’environnement étaient en compétition pour remporter le Prix du Public : c’est « Frères des arbres », un film sur la déforestation, qui l’a emporté.

Cette deuxième édition du Greenpeace Film Festival est un succès, se réjouit Laurence Veyne, directrice de la communication de Greenpeace France. Cette année, nous avons fait le choix de resserrer la programmation en passant de 10 semaines de compétition à 2 semaines. Les internautes sont toujours au rendez-vous puisque nous avons enregistré plus de 100 000 vues. Mais au-delà des chiffres, ce sont les dizaines de témoignages enthousiastes qui représentent pour nous la première source de satisfaction, à commencer par ceux reçus pour le film Frères des Arbres, le film lauréat.

Véritable cri d’alarme, ce film a résonné droit dans le cœur des spectateurs et spectatrices du Festival.

« Magnifique, émouvant et urgent ! » Séverine

« Un film magnifique. Sensible. Indispensable. A diffuser dans toutes les écoles. Avec les talents conjugués de trois grands messieurs : Mundiya Kepanga, Marc Dozier et Luc Marescot. Bravo à toute l’équipe ! » Myriam

« Merci pour ce film magnifique et la rencontre avec ce sage. » Florence

S’exprimant avec bienveillance et humanité, le chef papou originaire de Papouasie-Nouvelle-Guinée, Mundiya Kepanga, l’enfant de la forêt, invite chacun-e d’entre nous à se reconnecter à son enfant intérieur pour rouvrir des yeux émerveillés devant Mère nature. Volontaire, ce lanceur d’alerte appelle à réagir et à se battre pour préserver « sa » forêt, et le public a répondu présent. Le film sera projeté dans plusieurs villes, partout en France, tout au long de 2019.

Ce message est particulièrement d’actualité alors que la déforestation liée, entre autres, à la production d’huile de palme ou de bois en Asie du Sud-Est fait des ravages, rappelle Clément Sénéchal, chargé de campagne Forêts et Climat pour Greenpeace. Ce documentaire rappelle l’urgence de contraindre les entreprises à respecter leurs engagements zéro déforestation, d’appliquer enfin la réglementation européenne sur le bois illégal et d’en finir avec certains usages injustifiables, comme l’huile de palme dans les carburants. Ce sont autant de sujets sur lesquels nous travaillons depuis des années.





Commentaires (27)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Sylvie DORLAND

Bonjour, Il serait indispensable de voir ce genre de film programmé à la diffusion au sein des collèges et lycées. J'ai proposé à notre gouvernement de commencer par le film "Demain" lors de la concertation autour du Grand Débat. Mais je pense que la voix de Greenpeace a plus d'impact. Donc je vous propose d'agir auprès du ministre de l'éducation nationale Monsieur Blanquer pour qu'il entende ma proposition. Bien à vous, Sylvie D.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Marc DEBODE

Je pense que ce film illustre fort bien ce combat entre David et Goliath. Citation de ce grand Monsieur visionnaire qu'était Geronimo: "Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." tellement vrai. Tous les films méritaient d'être premier, certains m'ont fait pleurer. Je vous remercie et remercie tout les militants de se battre pour ces valeurs d'humanisme. Mon épouse et moi vous soutiendrons jusqu'à notre dernier souffle. Ne changez pas.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Alix

Frères des Arbres touche l'émotionnel en nous et Mundiya Kepanga est très médiatique (il vient souvent en France et toujours en costume traditionnel). Sa cause et juste mais pas nouvelle (le film non plus d'ailleurs). Mais il est dommage que les films traitants de problèmes plus actuels ou pour lesquels nous pouvons agir individuellement n'aient pas rencontré plus de vote.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.

Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES