Forêts primaires

Forêts

On appelle forêt primaire une forêt vierge : c’est-à-dire une forêt qui n’a été ni exploitée, ni fragmentée, ni défrichée. Autrement dit, qui est restée à l'abri de l'activité humaine. Elles sont particulièrement précieuses puisqu’elles abritent la biodiversité la plus dense.

On appelle forêt primaire une forêt vierge, c’est-à-dire qui n’a été ni exploitée, ni fragmentée, ni défrichée. Autrement dit, une forêt qui est restée à l’abri de l’activité humaine. Ces écosystèmes sont particulièrement précieux puisqu’ils abritent la biodiversité la plus dense.

Selon la FAO, on appelle forêts les « terres occupant une superficie de plus de 0,5 hectares avec des arbres atteignant une hauteur supérieure à 5 mètres et un couvert forestier de plus de 10 %, ou avec des arbres capables d’atteindre ces seuils in situ. Sont exclues les terres à vocation agricole ou urbaine prédominante. », et forêts primaires les « forêts naturellement régénérée d’espèces indigènes où aucune trace d’activité humaine n’est clairement visible et où les processus écologiques ne sont pas sensiblement perturbés. »



Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.