Réaction de Greenpeace France au vote du CETA par l'Assemblée nationale

Climat

Pour Greenpeace France, contrairement aux promesses d’Emmanuel Macron de ne plus signer de textes internationaux défavorables au climat, l’exécutif et la majorité politique viennent de ratifier un Accord commercial avec un pays qui ne respecte pas ses engagements climatiques et qui permettra au secteur privé, notamment aux industries fossiles, d’attaquer directement les législations environnementales des pays européens, dont celles de la France.

Pour Clément Sénéchal, chargé de campagne climat pour Greenpeace France :
Ce vote est un nouveau renoncement qui signe déjà le clap de fin de l’acte 2 du quinquennat, soi-disant dédié à l’accélération écologique. Greta Thunberg l’a justement rappelé aux député-e-s quelques heures avant le vote : “le pire, c’est de faire semblant” et de continuer à agir en faveur du business as usual responsable de la crise climatique. C’est exactement ce qui vient de se passer à l’Assemblée nationale. Le gouvernement continue de faire semblant”.





Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.