Course zéro pesticide, 3ème édition : Quelle enseigne est en tête pour supprimer les pesticides ?

Agriculture

Paris, le 16/02/2017 – Greenpeace publie les nouveaux résultats de sa « Course zéro pesticide » dans laquelle concourent les enseignes de la grande distribution selon leurs engagements pour supprimer les pesticides.

Afin d’informer les consommateurs de ce nouveau classement, les militants de Greenpeace vont aller à leur rencontre ce samedi au cours d’une journée d’actions locales dans une vingtaine de villes en France.

Carrefour et Monoprix en tête de la course

Carrefour est en tête depuis le lancement de la Course zéro pesticide. En 2016, l’enseigne a étendu ses expérimentations de réduction des pesticides à deux productions majeures : la pomme et la pomme de terre. Quant au petit nouveau de la course, Monoprix, il est en partenariat avec le label Bee Friendly qui interdit l’utilisation d’insecticides tueurs d’abeilles. Greenpeace les place en tête de course pour ces engagements.

Système U : légère stagnation

U était jusqu’à présent en tête avec Carrefour mais ne présente pas d’avancée conséquente cette dernière année. L’enseigne reste bien classée : elle a lancé une liste noire des pesticides à bannir de ses fruits et légumes et explore toujours de nouvelles pistes pour réduire les pesticides.

Leclerc et Intermarché : ça progresse

C’est une vraie révolution : après deux ans de campagne, Leclerc, anciennement dernier de la course, déclare désormais vouloir supprimer 50 % des pesticides de ses fruits et légumes d’ici à 2020. Il faut maintenant transformer les paroles en actes. Côté Intermarché, même constat : les engagements sont là mais les faits restent à venir.

Auchan et Casino : en queue de peloton

Le duo s’est certes amélioré en termes de transparence. Malheureusement, concernant la suppression des pesticides, les autres distributeurs ont fait davantage d’efforts. Même si Auchan et Casino sont dans une dynamique d’évolution positive, il faudrait maintenant appuyer sur l’accélérateur.

La grande distribution doit soutenir les agriculteurs

Près de 70 % des ventes de fruits et légumes frais en France se font en grandes surfaces. Les enseignes de la grande distribution doivent jouer un rôle décisif pour aller vers une agriculture écologique. Greenpeace leur demande d’éliminer en priorité les pesticides les plus dangereux, de soutenir les agriculteurs qui s’engagent à produire sans pesticides et d’être transparentes envers les agriculteurs.

Retrouver le détail du classement de la « Course zéro pesticide »

Contact :
Cécile Cailliez : 06 13 07 04 29



A TELECHARGER | Dossier_presse_Agriculture

Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.