Le Projet de loi d’avenir sur l’agriculture, l’alimentation et la Forêt e

Forêts

En action contre le bois illégal

Le Projet de loi d’avenir sur l’agriculture, l’alimentation et la Forêt est en discussion en ce moment même au parlement. Celui-ci doit donner les moyens à la France de lutter efficacement contre le trafic de bois illégal. Aujourd’hui le projet est trop faible : imprécis sur le régime de sanctions, sans moyen de contrôle supplémentaire.

Greenpeace demande au ministre Stéphane Le Foll et aux députés d’améliorer cette loi. Et apporte aux autorités politiques les pièces à conviction !

Suivez l’action ci-dessous ou en cliquant ici

Commentaires (33)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
Envoyer

bob

Pendant ce temps, pendant que Greenpeace s'attaque à un faux problème, les éléphants sont massacrés en Afrique Centrale, Nicolas Hulot vient de le rappeler sur Canal. Et Greenpeace ne dit et ne fait rien là-dessus! C'est une honte. Non, à la place, Greenpeace s'attaque à l'exploitation forestière dont l'impact environnemental est insignifiant. Une honte vous dis-je! Tout ça au nom d'une stratégie de communication qui fait qu'il est plus vendeur de s'attaquer à des méchantes entreprises forestières qu'à des troupes armées et des chefs de guerre qui massacrent tranquillement tous les éléphants.

CHUDY

S'il y a mauvaise foi avérée des entreprises du bois affirmant qu'il n'y a pas d'infraction alors que de sa présence sur le créneau ne peut que confirmer le contraire , alors , il y a entrave a la justice il devrait s'en suivre une condamnation .

fab

je ne suis pas spécialiste de la chose mais je lis ça aussi..http://www.asf.be/fr/blog/2013/04/26/logging-and-human-rights-in-dr-congo/

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.