L' American Journal of Clinical Nutrition révélait au mois d'août que du riz

Agriculture

Du riz OGM américain testé sur des enfants chinois

L’ American Journal of Clinical Nutrition révélait au mois d’août que du riz génétiquement modifié (GM) « Golden Rice » ou « riz doré » a été testé sur un groupe d’enfants âgés de 6 à 8 ans de la province chinoise du Hunan, dans le cadre d’une étude soutenue par le US Department of Agriculture (USDA).

De 2008 à aujourd’hui … rien n’a changé !

Fin juin 2008, Greenpeace avait découvert que l’institut national américain de la santé (NIH) avait approuvé des tests menés par l’université américaine de Tufts.
Ce riz, baptisé « riz doré » à cause de sa couleur jaune, est un riz génétiquement modifié pour augmenter sa teneur en béta carotène, précurseur de la vitamine A, dont la carence chez de nombreux habitants des pays pauvres est responsable de cécité chez des millions de personnes. Mais l’importation ou la consommation de ce riz ne sont autorisées dans aucun pays du monde. Si, selon ses promoteurs, il permettrait d’augmenter les apports en vitamine A, son innocuité, comme celle de nombreux OGM, n’est absolument pas démontrée.

En 2008, le bureau de Greenpeace en Chine avait immédiatement alerté les ministères de l’agriculture et de la santé chinois. Fin juillet, Greenpeace a reçu la confirmation que ce riz génétiquement modifié n’avait pas été importé et que les tests avaient été annulés.

Mais il semblerait, au regard de l’étude découverte la semaine dernière, que ces essais aient de fait eu lieu !

Le tableau d’ensemble est terrifiant : une fois de plus nous voyons les géants de l’agro-alimentaire jouer avec la santé d’enfants en les utilisant comme cobayes, consacrant des montants faramineux à des recherches, pour littéralement jouer avec cet élément sacré qu’est notre approvisionnement alimentaire, notre droit fondamental à nous nourrir.

Après 7 ans de campagne, Greenpeace a réussi à convaincre la Chine de dire NON au riz OGM . Cette bataille n’est manifestement pas terminée!

Commentaires (241)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

aatea

http://www.ejbiotechnology.info/content/vol6/issue1/full/4/index.html je ne pense pas, même si je n'aime pas vraiment leur méthode, uniquement une volonté d'augmenter le nombre d'adhérentes. Les actions anti-OGM ont contribué à renflouer Greenpeace-France, qui était dans de graves difficultés financières et subissé une baisse relative de ses membres par rapport à d’autres pays d’Europe du Nord aussi triste que cela ...

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Caroline

@ aatea : En effet, Greenpeace ment effrontément, je suis bien d'accord avec vous. http://www.theglobeandmail.com/commentary/greenpeaces-golden-rice-stand-should-appall-us-all/article4541042/ Que ce soit Greenpeace US, Les amis de la terre, ou le WWF, je soupçonne un fort lien avec les multinationales, notamment la Fondation Rockefeller.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

aatea

Wackes Seppi dit :Monday 3 September 2012 à 22:35 M. GFP, Le lien vers l’étude a été donné dès l’ouverture du billet, mais le vert du texte est du glauque Greenpeace, de sorte qu’on ne peut s’en apercevoir que si le curseur passe dessus. Pour le reste, je vous approuve entièrement. . En 2002, des entités se prévalant du statut d’ « organisations » – il est vrai que ce statut s’applique à bien des entités, y compris des pas très reluisantes – et se disant « non gouvernementales », dont Greenpeace, avaient fait campagne pour inciter des pays d’Afrique orientale à refuser l’aide alimentaire offerte par l’Afrique du Sud et les États-Unis d’Amérique au motif que le maïs ainsi fourni pouvait être GM. Cette scandaleuse – le mot est bien faible – irresponsabilité a été résumée par l’expression « Better dead than GM fed » (« plutôt mort que nourri aux OGM »). The Economist a fait un commentaire aussi cruel que pertinent sous ce titre : « Les Africains ont deux motifs de se méfier de l’aide alimentaire GM : l’un stupide, l’autre légèrement moins. Le motif stupide est la suggestion que les aliments GM sont un danger pour la santé humaine [...] Le motif plus sensé de se méfier des aliments GM est qu’il y a des gens qui, n’étant pas en danger de famine, se font des soucis sur leur alimentation. On les appelle des Européens ». Elles ont récidivé en 2011, mais plus discrètement, en se servant d’organisations locales, largement financées par elles, comme prête-noms. Et voilà que Greenpeace France remet le couvert, cette fois-ci avec le riz doré. Maintenant, c’est « plutôt mort ou aveugle que protégé par le riz doré ». Bien sûr, les morts et les aveugles ne se trouvent pas dans les rangs de Greenpeace et de ses supporters. Eux sont bien nourris et à l’abri de l’avitaminose A. Le pire dans cette lamentable affaire, c’est que Greenpeace ment effrontément.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.