Destruction certifiée

Auteur(s) : Greenpeace International

Forêts

On estime qu’en 2009, 14 % des forêts naturelles sises sur des concessions de palmiers à huile se trouvaient sur des parcelles appartenant à des membres de la RSPO (Table rounde pour l’huile de palme durable). Or ces parcelles représentaient 21 % de la déforestation imputable au secteur de l’huile de palme, soit 63 000 hectares, dont près de 20 000 hectares de tourbières riches en carbone.
La RSPO veut que ses membres montrent l’exemple en matière de durabilité. Mais ses normes, telles que définies actuellement, les laissent libre de détruire les forêts en toute impunité.

Pour mettre un terme à la destruction des forêts, les industries utilisatrices d’huile de palme doivent appliquer des normes plus rigoureuses que celles de la RSPO.



A TELECHARGER | DESTRUCTION CERTIFIÉE







Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.