Tandis que la Fashion Week milanaise vient de s’achever, c’est au tour de Pa

Toxiques

Après NYC et Milan : duel à la « Paris Fashion Week »

Tandis que la Fashion Week milanaise vient de s’achever, c’est au tour de Paris d’accueillir du mardi 26 février au mercredi 6 mars 2013, les créateurs pour l’automne-hiver 2013-2014. Greenpeace se devait d’être au rendez-vous : après avoir provoqué la mode en duel à
New-York et à Milan le rendez-vous parisien était incontournable pour porter le message.

Le défi lancé à la haute couture concerne trois segments importants de leurs chaînes d’approvisionnement: le cuir, le papier d’emballage et le textile. Car les modes de production de ces matières peuvent contribuer à la destruction des forêts en Indonésie, en Amazonie, et
à la contamination toxique des ressources en eaux de la planète ! (en savoir plus)

Nos militants étaient donc présents, au Jardin des Tuileries, pour un défilé un peu particulier: ils se sont relayés, sans relâche, pour assurer une présence devant l’entrée officielle de la Fashion Week.

Comme à New-York ou à Milan, cette action directe interpelle directement les maisons de haute couture à qui Greenpeace a lancé un défi : s’engager pour la plus intelligente des tendances, une mode qui ne détruit pas les forêts tropicales, et ne pollue pas les ressources en eaux de la planète.

Mais une Fashion Week dure une semaine…

C’est pourquoi, dès ce matin, des militants de Greenpeace se sont rendus sur les très chics Avenue Montaigne et Georges V pour s’adresser directement à Chanel et Hermès. Ces deux maisons, emblèmes du chic à la française, ont été cataloguées en « noir » dans le classement, car, malgré les demandes répétées de Greenpeace pendant de longues semaines, elles ont refusé de répondre à nos questions et de fournir les informations nécessaire à leur évaluation.

Ces marques ont refusé le dialogue, faisant sciemment le choix de l’opacité concernant leurs politiques environnementales.

activité montaigne

Nous solliciterons des réponses tant que les marques resteront muettes. Vous pouvez nous y aider, en participant, en signature ou en vidéo sur : thefashionduel.com

Et n’oubliez pas. Une fashion week dure une semaine …

Toute la campagne The Fashion Duel sur : TheFashionDuel.com





Commentaires (24)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
Envoyer

AYA

Il faut les attraper de gré ou de force et les forcer à comparaître devant le tribunal des justes causes publiques! Qui sont les leaders pas si nombreux ! Où les trouver! Dans leur bunker et bien il faut les en faire sortir et les montrer tel qu'ils sont afin que la honte les fasse renoncer sur le banc des peuples, « le tribunal des justes causes publiques » Alors si ils ne renoncent pas à détruire et à nuire les sentences devront faire pleuvoir leurs larmes de "satans" Je pense que la honte publique suffira à leur donner les limites de leur arrogance, car d’hommes ils n’ont que l’apparence, leurs âmes de dinosaures doit évoluer ou mourir ! Le non doit Passer à l'action en toute intelligence et naturel !! Mes Joyeux Hommes de rien qui ne croient qu’au profit et à la loi du plus fort !!

oui mais

c'est bien de s'en prendre a des marques de luxe comme chanel ou hermes, ca fait une belle mediatisation, mais ce serait beaucoup plus logique de viser les marques qui habillent réelement 80% de la population, Zara , h&m, Nike etc, car ca nous concerne tous et non juste une poignée de priviligiés que Greenpeace cherche a montrer du doigt et qui de toute facon ne changeront pas leur politique pour les beaux yeux des baleines. Faites plutot pression sur la mode dite democratique car c'est la que se joue l'avenir de la planete, c'est sur ce segment qu'on peut agir en tant que consommateur dans notre grande majorité.

Naëladélisse

Bravo Greenpeace, Je trouve que c'est une très bonne initiative de s'attaquer aux grandes marques de la haute couture afin que les consommateurs puissent bénéficier de produits ayant un impact environnmental le plus faible possible. J'admire vos efforts et vous encourage à 100% !

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.