[caption id="6481" width="780"][img class="size-img_blog" src="https://cdn.

Agriculture

Agriculture écologique : prenez-en de la graine !

Mathieu, Aldric, Antoine, Sébastien... tous sont agriculteurs en Vendée ou en Normandie et ont pour ambition de produire mieux, en harmonie avec la nature, afin de préserver leur environnement et fournir une alimentation de qualité.

© Greenpeace / Jean – Luc Bertini


Pour la deuxième fois, nous souhaitons soutenir des agriculteurs désireux de montrer que des alternatives à la voie industrielle existent. Il leur suffit d’un coup de pouce !

Haies d’honneur pour la nature en Normandie

Maintien de la biodiversité, lutte contre l’érosion des sols, protection contre les maladies invasives, effet brise-vent protecteur des cultures, production de bois-énergie… Loin d’être un obstacle, en agriculture, les haies sont une véritable opportunité écologique.
C’est pourquoi Aldric, Antoine et Mathieu ont décidé d’en planter 10 km dans leurs champs !

Dans les années 1960, le développement de l’agriculture industrielle est allé de pair avec la disparition des haies en France, obstacles à la mécanisation et à
la recherche effrénée de productivité.
Aujourd’hui, nombreux sont les agriculteurs qui souhaitent retrouver ces barrières naturelles, véritable vivier de biodiversité. De plus, le bois récupéré lors de la taille des haies permettra d’alimenter une chaudière qui contribuera à l’autonomie énergétique des fermes.

Découvrir et soutenir le projet « Haies »

Avec le toaster, l’autonomie alimentaire c’est du tout cuit !

En agriculture, le toaster est une machine imposante mais mobile, permettant de griller les graines avec lesquelles sont nourris les animaux. Ce projet d’achat collectif est né d’un groupe d’éleveurs laitiers et de l’envie commune de ne plus nourrir leurs animaux avec des aliments qu’ils sont obligés d’acheter.

Concrètement, quels vont être les avantages d’un toaster en agriculture ?
Une fois toastées, les graines deviennent plus digestibles pour les animaux qui les mangent. L’acquisition de ce toaster permettra donc aux agriculteurs de nourrir leurs bêtes avec des aliments qu’ils produisent eux-mêmes et non plus avec des tourteaux de soja transgénique importés. Ils s’affranchissent ainsi d’une certaine dépendance vis-à-vis des vendeurs d’aliments, notamment des coopératives. Ce sera donc l’opportunité pour eux de diversifier les cultures qu’ils produisent sur leurs fermes en développant des cultures de protéagineux (pois, féverole, lupin, …). Ces cultures, très bénéfiques pour les sols, ne nécessitent que peu voire pas d’intrants. Moins d’OGM donc, pour plus de biodiversité et d’indépendance.

Découvrir et soutenir le projet “Toaster”

Grâce à vous, en mai dernier, la collecte au profit des agriculteurs du Centre et du Lot avait été une réussite ! Une fois de plus, les agriculteurs ont besoin de vous pour que leurs projets puissent voir le jour.

Commentaires (26)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

zeppe

Voilà une très bonne idée que ce toaster! J'ai toujours pensé que nous avions localement tout ce qu'il fallait pour nourrir le bétail sans avoir à importer du soja BT. Il n'y a qu'à constater les tonnes d'herbes hautes qui bordent des centaines de milliers de km de routes de campagne et qui, coupées et récoltées peuvent être utilisées comme fourrage . Nous devons utiliser toutes les ressources à notre portée et dans le respect de l'environnement. Nous avons très largement de quoi nous passer complètement de ces maïs et soja BT qui ont pris la place de la forêt amazonienne .

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

pepino

Il faut au plus vite,retrouver une véritable agri-culture et abandonner cette exploitation de la terre particulièrement destructrice de vie et donc d'hommes.J'ai fait ce choix,il y a bientôt un demi siècle et je vis encore et ai permis à mon fils de continuer....et de prendre un associé!(hors agriculture!) , sur une petite ferme et en milieu trés difficile .Nous ne pourons jamais être un tant soi peu équilibrés (donc heureux!) sans prendre en compte la qualité vitalisante de notre"pain quotidien".Un peu plus de modestie et de vérité: justement cela qui manque actuellement à notre monde en décrépitude ! Finissons en au plus vite avec cette pétrochimie toujours plus génératrice de mort ! et vive la vie!!!

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Aurélien Fouquet

De belles initiatives. Si vous voulez plus d'informations sur l'agriculture écologique, un cours en ligne a récemment été crée sur l'agroécologie, présenté par des chercheurs et sociologues Montpelliérains. En plus de proposer un contenu très pertinent niveau scientifique, c'est très accessible et ne nécessite aucuns pré requis pour être compris et suivi. A diffuser autant que possible ! https://www.france-universite-numerique-mooc.fr/courses/Agreenium/66001/session01/info

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.