Mardi 28 octobre, en soutien aux militants de la Confédération Paysanne appel

Soutien aux militants « anti Mille-vaches » ! Nos champs ne sont pas des usines !…

Mardi 28 octobre, en soutien aux militants de la Confédération Paysanne appelés à comparaître à Amiens suite au démontage symbolique de quelques machines à la ferme-usine dite des ‘1000 vaches’, Greenpeace se mobilisait aux côtés de milliers d’autres citoyens et de nombreuses associations ; Une dizaine de bénévoles du groupe local de Rouen s’y sont rendus.

MobGlSoutienMilitantsConfProcesAmiens281014

 

 

 

 

 

 

Mardi dernier plus d’une dizaines de ‘Lève-tôt’ dans les rangs de l’équipe bénévole de militants Greenpeace de Rouen !

En bus pour certains, en covoiturage pour d’autres, il était hors de question que l’association ne se mobilise pas pour aller soutenir les copains militants de la Confédération Paysanne jugés le 28/10 pour dégradations à Amiens (dégradations s’apparentant dans les faits à des démontages sans rien casser, et symbolique qui plus est, de machines de la gigantesque ferme-usine des Mille Vaches, il y a quelques mois).

Plus ‘personnellement’, il était d’autant moins possible pour nous, bénévoles rouennais, de ne pas aller soutenir Olivier Lainé, l’un des interpellés, au côté duquel nous nous battions au sein du Collectif  ‘Stop EPR, Ni à Penly, Ni ailleurs !’  il y a quelques années (on se souvient toujours ici de sa cuvée de célèbre cuvée de cidre ‘Stop EPR !’ et du précieux soutien technique de la confédération paysanne lors de notre manifestation à Dieppe en 2010).

Arrivés à Amiens, les militants rouennais de l’association ont vite retrouvé d’autres bénévoles de Paris, Lille et Strasbourg, ainsi que plusieurs membres de notre précieuse équipe salariée parisienne (Jean-François Julliard notre directeur était à nos côtés !).

Toute la matinée et l’après-midi, entre prises de paroles des nombreux ‘envoyés’ de tous les collectifs soutenant les militants de la CP, et entre les visites de stands, les heures se sont écoulées jusqu’à la sortie de interpellés et le rendu de leur procès (des amendes et de la prison avec sursis…).

A cette occasion et tous ensemble derrière notre bannière, nous avons pu revendiquer haut et fort le message de nos amis de la confédération paysanne : Nos champs ne sont pas des usines !

Nous n’avons pas besoin de fermes-usines pour nourrir la France et ce type d’exploitation est synonyme de disparition de nombreux acteurs de la paysannerie au profit d’exploitant de l’agro-buissness !

N’hésitez pas à nous rejoindre. Plus nous serons, à Rouen ou dans les autres groupes locaux de l’association, et plus nous mènerons avec force nos combats pacifistes environnementaux !

DSCF0063

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCF0070

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCF0074

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCF0060

Nos actualités

Toutes nos actualités