Sète. Hérault, Méditerranée. Nous avons rencontré Guy Vaudo, pêcheur artis

Océans

Rendez-vous avec Guy, pêcheur par passion

Sète. Hérault, Méditerranée. Nous avons rencontré Guy Vaudo, pêcheur artisan, plongeur. Devenu pêcheur « par décision et par passion » parce que c’est plus sa vie qu’un métier comme il le dit lui même.

Dans ce portrait, Guy donne sa vision de la pêche artisanale, un « petit métier », dont le mot-clé, pour lui, est « sélective ».

Son souhait ? Que la politique commune des pêches prenne en compte les gens qui travaillent de façon durable. Parce que pour lui, et pour de plus en plus d’autres pêcheurs, l’avenir du secteur passe par le développement et la pérennité des petits métiers, et pas de la grande pêche industrielle.

En moins d’un demi siècle, la pêche industrielle a réussi à surexploiter des populations de poissons qui étaient présentes depuis des millénaires

Sur toutes les façades maritimes d’Europe, des pêcheurs artisans pratiquent une pêche durable. Ils témoignent de leur souhait pour l’avenir des océans et pour l’avenir de leur profession aujourd’hui menacée : pêcher moins mais pêcher mieux. Pour l’avenir des océans et de leur profession.

Un vote décisif pour la Politique Commune des Pêches, au niveau européen, va se tenir dans les prochaines semaines. Cette politique a échoué à protéger les poissons, et donc les pêcheurs, ces dernières années.

Les citoyens qui ont conscience de la réalité de la pêche, doivent se mobiliser maintenant pour interpeller les députés qui les représentent, notamment pour :

– Réduire la pression de pêche pour la mettre en adéquation avec les ressources en poissons, et respecter les avis scientifiques pour la fixation des quotas et ainsi permettre le renouvellement des stocks.
– Mettre fin aux rejets en mer, et améliorer la sélectivité des techniques de pêche.
– Donner l’accès aux poissons et donc attribuer les quotas d’abord à ceux qui ont les pratiques les plus durables d’un point de vue environnemental et social.

Vous pouvez notamment signer la pétition de l’association FishFight.
En apportant votre soutien à cette campagne, votre nom sera ajouté à une lettre envoyée à la Commissaire Maria Damanaki, aux membres du Groupe de réforme de la politique commune de la pêche, et à tous les députés européens.





Commentaires (6)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Bsah

plus tu tapes, moins on t’entend, plus on te filme, plus on te voit et plus ce que tu combats gagne du teairrn . que vaut une action qui renforce ce que tu critiques, que vaut un coup de poing qui, en retour, en promet mille autres ? .Ouais, de9je0 entendu e7a quelque part : surtout, ne combats pas e7a serait pire, laisses-toi e9craser, e7a ira mieux .Mais of9 ? Ah, oui, si on te frappes sur la joue droite, tends l'autre joue . Apre8s e7a a e9te9 beaucoup repris durant l'Histoire. Avec un effet voisin du ze9ro.He9las, mon ami, la lutte paie, c'est aussi ce que m'a appris l'Histoire, des Jacqueries du Moyen-Age aux Re9publicains Espagnols en passant par nos Re9sistants si peu nombreux quand c'e9tait vraiment dangereux, sans oublier nos Re9volutionnaires (1789, 1848), nos Communards, les gens qui se sont battus pour avoir un jour de repos dans la semaine (XIXe sie8cle), etc Quand e0 faire de9railler un train en coupant le courant, je me marre Pour toutes les bonnes e2mes, ils sont coupables, y compris pour Marin : s'ils avouent : ils sont coupables, s'ils ne disent rien : ils sont coupables.De9je0 vu e7a aussi, dans le Malleus Maleficarum ou Marteau des sorcie8res , e9crit en 1486 par deux dominicains (ou chiens de Dieu ), c'est le manuel du parfait petit inquisiteur : si tu es le0, devant nous, c'est que tu es coupable .Bref, e0 trop vite condamner, on dit des e9normite9s

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ohpalamadone

et ce guy la il a arrêter le thon ce gabarit parceque le bateau est parti au dechirage sinon il y serais encore je comprend pas ces gens qui crachent dans la soupe

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

francois

merci, Tadig44 - effectivement c est un bon debut; maintenant j aimerais qu un scientifique et/ou un ecolo et/ou un pecheur commente chacune de ces techniques par rapport a ses impacts sur l environnement, son efficacite (litres gazole / kg poisson), ses "dommages collateraux (prises accessoires, juveniles, ...). Et qu on en fasse une petite brochure illustree car on a tous besoin d en savoir davantage avant de critiquer ceci ou cela ....

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE