DIY Beauty Products without Plastics in Germany. © Fred Dott - © Fred Dott / Greenpeace

Pourquoi faut-il utiliser des cosmétiques bios ?

Selon une directive de la Commission européenne, depuis 2013, tous les cosmétiques vendus en Europe ne peuvent plus être testés sur les animaux. Les parlementaires espèrent même rendre cette loi mondiale d’ici 2023. Malheureusement certaines marques préfèrent faire tester leurs produits dans d’autres pays pour ensuite les commercialiser en France.

Grâce à  la loi biodiversité adoptée en 2016, les cosmétiques composés de microbilles de plastique sont interdits en France depuis 2018. C’est une victoire pour les océans et pour notre santé. Cependant, il faut toujours faire preuve de vigilance sur la composition des cosmétiques (les additifs ou perturbateurs endocriniens notamment) et privilégier les cosmétiques bios. 

Pourquoi privilégier les cosmétiques bios ? 

DIY Beauty Products without Plastics in Germany.

© Fred Dott / Greenpeace

# Les cosmétiques bios sont naturels et respectueux de l’environnement 

Fabriqués avec des ingrédients naturels pas ou peu transformés, ils excluent les composants synthétiques et polluants présents dans les cosmétiques traditionnels. Dans le cadre d’une certification bio, la fabrication des cosmétiques doit impérativement faire appel à des procédés et des produits non polluants et respectueux de la santé humaine, de la biodiversité et des équilibres naturels. De plus, leur emballage est supposé se recycler le mieux possible. 

# Les cosmétiques bios sont très contrôlés 

Dans les cosmétiques bios, les ingrédients, même s’ils sont d’origine naturelle, sont soumis à des contrôles et des tests très exigeants. Comme les cosmétiques traditionnels, et peut-être même davantage qu’eux, ils subissent donc de nombreux contrôles, exigeant une traçabilité très détaillée.Cela se traduit par des contrôles au niveau de l’agriculteur, par exemple concernant l’absence de pesticides ou d’engrais chimiques (ce qui n’est pas forcément le cas de nombreux soins estampillés « naturels », car rappelons-le, naturel ne veut pas forcément dire bio !).

# Les cosmétiques bios ne comportent pas de produits chimiques

En effet, particulièrement réglementés, les labels ou certifications bios imposent entre autres une liste limitée d’ingrédients admis. Exit donc les parabènes, les irritants, les nombreux perturbateurs endocriniens, les huiles minérales, les silicones… et surtout les nombreux dérivés du pétrole ! 

Il est aussi important de choisir des produits de cosmétique et d’hygiène non polluants car, lorsque vous vous lavez, ces produits finissent… dans l’océan ! Si vous voulez aller encore plus loin pour protéger nos océans contre les nombreuses menaces qui les guettent, vous pouvez signer notre pétition :

Quels sont les ingrédients à bannir dans les cosmétiques traditionnels ? 

Le bureau de Greenpeace Allemagne a justement publié  un rapport sur le sujet. Attention notamment au Polyéthylène (PE), et au polypropylène (PP) et / ou nylon. On les trouve généralement dans les produits exfoliants. Choisissez plutôt des produits cosmétiques contenant des composants naturels tels que l'argile, des coquilles de noix ou des graines.

  • Copolymère d’acrylate (AC)
  • Acrylate Crosspolymer (ACS)
  • diméthiconol
  • méthicone
  • Polyamide (PA, Nylon)
  • Polyacrylate (PA)
  • polyméthacrylate de méthyle (PMMA)
  • Polyquaternium (PQ)
  • polyéthylène (PE)
  • polyéthylène glycol (PEG)
  • polyéthylène téréphtalate (PET)
  • Polypropylène glycol (PPG)
  • Polystyrène (PS)
  • polyuréthane (PUR)
  • polyéthylène téréphtalate (PET)
  • siloxane
  • Silsesquioxane

Vous l’aurez donc compris, consommer des produits bios vous évitera d’être en contact avec ces molécules nocives, autant pour l’environnement que pour votre santé. 

Si vous ne pouvez pas vous rappeler de toutes ces molécules, des applications existent pour détecter si votre produit est bon pour la santé ou non. Vous avez soit à scanner les produits, soit à scanner le code barre. Attention toutefois que l’application remette ses données à jour régulièrement, des changements de composition de certains produits sont à prévoir. 

DIY Beauty Products without Plastics in Germany. © Fred Dott

© Fred Dott / Greenpeace

Les labels à prendre en compte 

Il existe de nombreux labels qui offrent plus de garantie sur l’aspect biologique des cosmétiques et la non-existence de colorants, silicone, PEG, et les ingrédients provenant d’animaux (sauf les produits naturellement produits par eux : le miel, le lait)  notamment ecocert, cosmébio, BDIH, nature et progrès etc… Concernant le bien-être animal, il existe plusieurs labels cosmétiques vegan. Attention toutefois, vegan ne veut pas dire bio dans chaque cas !

Vous pouvez aussi concocter vous-même vos produits cosmétiques à base de produits naturels. Le net regorge de recettes et astuces pour tous les goûts !

(Crédits photographiques : © Fred Dott / Greenpeace)