Gwenaël

Océans

Petite pêche : à la rencontre de Gwen

Gwenaël « Gwen » Pennarun est un pêcheur artisan de Sainte Marine, en Bretagne. On ne saurait dire s’il a choisi ce métier, ou si le métier l’a choisi. Petit, il accompagnait son père en mer, et cela fait maintenant 30 ans qu’il pêche le bar à la ligne, en sud Finistère.
Voici son portrait.

Être pêcheur artisan, pour lui, c’est synonyme de liberté… enfin, ça , c’était avant. Parce qu’aujourd’hui « il faut travailler quand le poisson est là » nous dit Gwen.

Pour valoriser son travail et celui des autres pêcheurs artisans de la région, Gwen est président de l’association des ligneurs de la pointe de Bretagne, qui consacre son activité à mettre en avant les valeurs des ligneurs : authenticité, passion, conviction que l’on peut et que l’on doit exercer son activité professionnelle dans une logique durable et respectable.

Les pêcheurs ligneurs ont fait le choix d’un mode de vie en harmonie avec une nature préservée. Soutenons les!

Pêcher moins pour pêcher mieux :  aux côtés des pêcheurs artisans !

Ce samedi 20 octobre, dans 10 villes littorales de France, les bénévoles de Greenpeace seront dans les rues pour expliquer les différences entre la pêche artisanale et la pêche industrielle, et appeler les citoyens à l’action pour que les politiques de gestion des pêches changent.

Voici les RdV :

Marseille 10h à 12h30, Marché du Prado.
Perpignan 15h, Port de pêche de Port Vendres
Montpellier 10 h à 13h, Marché des Arceaux
Bordeaux 11 h à 13h, Marché des Capucins entrée Cours de la Marne
Brest 10h à 12h30, Marché de Kérinou à Brest 
Rennes 14h30, Place de la Mairie
Nantes 14h, Cours des 50 otages
Lille 12h30 à 15h, devant le Nausicaa, Boulevard Sainte Beuve à Boulogne-sur-Mer
Nice 11h Promenade de Cagnes sur Mer en face de la petite chapelle de Cros de Cagne
Rouen de 10h à 14h, Marché de Fécamp, Place du général de Gaulle
La Rochelle 11h, Sur le vieux port, en face de la Grosse Horloge, Quai Duperré.

Pourquoi la petite pêche a-t-elle un grand avenir ?

Parce qu’aujourd’hui on pêche trop par rapport au poisson disponible, et que si l’on continue à ce rythme, d’ici 35 ans nos océans seront vides.

Outre la sélectivité, la pêche artisanale se caractérise par le fait que le pêcheur est propriétaire d’un bateau et travaille dessus, il n’investit pas dans une flotte où il placerait des pêcheurs pour obtenir le meilleur rendement.
Enfin, le pêcheur artisan respecte certaines mesures de gestion de la ressource en poisson : temps d’arrêt de la pêche sur certaines zones, déclarées réserves marines, pas de pêche pendant les périodes de reproduction du poisson.

Notre série de portrait Océans : un métier, une passion, des rencontres





Commentaires (20)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Brent

C'est une vieille me9taphysique que vous nous ifnligez, celle de la substance. Or ce ne sont plus tant les choses qui doivent bouger, si j'en crois Jean-Pierre Cheve8nement, mais les lignes. Ainsi, ce qui indique mate9riellement la limite entre votre potager et celui de votre voisin, une murette par exemple, doit tf4t ou tard ne9cessairement bouger . Par conse9quent, il est normal que vous puissiez pie9tiner ses plants de tomates, puisqu'il faut faire bouger les lignes , et que ce qu'il croyait eatre e0 lui est dore9navant e0 vous.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Damien

Je suis de Charente Maritime et bien entendu, nous avons un littoral. Dans notre département, nous avons deux ports principaux : celui de La Rochelle qui est plutôt un port industriel avec de gros chalutiers et celui de la Cotinière sur l'Île d'Oléron qui est de moitié artisanal et moitié petits chalutiers. Pour ceux qui prennent le temps de regarder juste le produit, il n'y a pas photo ! Les produits venant des bateaux polyvalents (c'est à dire qu'ils changent de méthodes de pêche selon la saison et selon le poisson voulu) sont de plus belle qualité et pas forcément plus cher. Les poissons ne sont pas abimés, la chair est plus tendre et le goût va avec car ils sont plus frais que ceux des chalutiers qui partent plus longtemps en mer. Le Port de la Cotinière permet également des visites de sa criée pour faire découvrir les différents bateaux de sa flotte, les méthodes de pêches, les poissons pêchés et le fonctionnement de sa criée. Je vous invite à visiter ce lieu et à goûter à ces bons poissons comme le plus emblématique de ce port, le céteau.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

malcolm

Si seulement chaqun suivait cette belle exemple; notre environement et celle des especes sur laquelle notre survie en depend serai assuré

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE