En 2011, et 2012 Greenpeace s'était engagée, sur le terrain, pour dévoiler et

Océans

Nous soutenons la pêche artisanale – rejoignez-nous !

En 2011, et 2012 Greenpeace s’était engagée, sur le terrain, pour dévoiler et dénoncer les pratiques de la pêche industrielle.
Cette campagne se poursuit aujourd’hui aux côtés des artisans de la petite pêche européenne !

Car il est plus important que jamais que ceux qui ont les pratiques les plus durables, soient entendus et pris en compte par les responsables politiques.

My boat - flotille

Une pêche respectueuse de l’environnement est le seul moyen d’assurer une mer pleine de poissons et donc un avenir aux pêcheurs. 
C’est pourquoi l’Arctic Sunrise est présent sur les côtes européennes. Parti de Roumanie en mars, le brise glace de Greenpeace va faire escale dans 9 pays, dont la France, pour soutenir les pêcheurs artisans, au moment où Bruxelles s’apprête à voter une loi essentielle pour la sauvegarde des océans.

« Unis dans la diversité » dit la devise de l’UE …

Il est donc temps d’unir nos forces, dans toute notre diversité, pour soutenir notre volonté commune ! Rejoignez-nous sur le site :  http://myboat.gp/. Pour suivre le périple de l’Arctic Sunrise sur les côtes européennes. Pour y retrouver les rendez-vous sur les côtes françaises (à venir très bientôt) … Et pour participer, à distance, à cet élan collectif !

Sur le site, marquez votre soutien en créant un bateau virtuel qui naviguera aux côtés de l’Arctic Sunrise. Suivez cette flottille, réelle et virtuelle, jusqu’à son objectif : Bruxelles.

Les Ministres européens de la Pêche et les institutions européennes, y négocient la réforme de la politique commune des pêches. Cette politique doit signer la fin de la surexploitation des océans en garantissant l’équilibre entre niveaux de pêche et capacité de reproduction du poisson. (voir la fiche thématique PCP)

La pêche artisanale, 80 % de la pêche en Europe

Les pratiques de pêche artisanale sont l’avenir de la pêche, une pêche adaptée à la ressource, et qui permet de maintenir des stocks de poissons pour les générations futures de pêcheurs.
Les pêcheurs artisans créent de l’emploi local, produisent du poisson de qualité et préservent la ressource et les océans. Ces pêcheurs sont l’écrasante majorité des bateaux en Europe, ils représentent 80% de la flotte. Pourtant, ils ne sont ni représentés, ni reconnus, ni appuyés par les pouvoirs publics. Les subventions, par exemple, vont généralement au secteur industriel de la pêche.

Les pêcheurs artisans sont porteurs de solutions et ils ont la capacité de mettre un terme à la surpêche, aux pratiques de pêche destructrices.
Ils demandent une utilisation plus juste et équitable des ressources halieutiques. (voir la fiche thématique : L’avenir est dans la petite pêche !)

bouton-flotte-gp

Soutenez-les, à nos côtés, et montez à bord !





Commentaires (139)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

cerfagile

Ah que oui Ah que je suis d'accord ,pour l'arrêt tottal de ctte pêche dite industrielle .Ces gens là sont des assassins. A quand une loi internationale ,car il n'y a pas que l'Europe qui pêche à tout va, suivez mon regard vers la Chine, le Japon,qui permettrait de prendre des mesures drastiques afin d'empêcher cette pêche assassine. En dépechant sur zones des bateaux de différentes marines pour controler les quotas et s'il le faut procéder au sabordage des bateaux fraudeurs. Tout est permis quand on rêve .....

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

francois

je partage tout a fait l analyse de Eric Bellone, et je dirais meme plus (comme disqient Dupond et Dupont ...): il y a une certaine collusion entre les services de l Etat = la DPMA et le comite national des representants des pecheurs industriels = le CNPM. L exemple des thons rouges mentionne ci-dessus est criant, insultant par manque de justice sociale: 80% de la ressource pour 17 navires industriels, et 15% de la ressource pour plusieurs dizaines de petits navires artisanaux.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

bellone eric

Je suis moi même pêcheur artisan et membre du bureau du syndicat du Languedoc-Roussillon je soutiens évidemment la démarche de Greenpeace mes prise s de position contre la pêche industrielle et ses abus m ont amené dans les bureaux de la dpma et j ai pu me rendre conte que ces derniers étaient les premiers défenseus de cette pêche destructrice . Ils meprisent la petite pêche et tentent de l industrialiser en privatisant la ressource comme ils font avec le thon rouge: commercialisation des aep , des quotas,ce sont les mêmes industriels qui aujourd'hui achetent ce qui était a l origine destiné aux vrais artisans et qui petit a petit nous excluent de notre propre metier.ce sont les mêmes administratifs qui ont laissé piller la méditerranée par un chalutage illegal dans les 3 milles maintes fois dénoncé mais jamais écouté. Ce sont ces décideurs bureaucrates qui font et défont les lois pour servir les intérêts de l industrie qù ont ils à y gagner? Je ne sais pas mais sûrement quelque chose d intéressant pour détourner les lois a leur grès et pratiquer le double langage car ce sont les mêmes qui prétendent promouvoir un retour a une pêche durable et raisonable. Pensez y mobilisons nous pourles obliger a Nous rendre des contes .nous ne les empechons pas de travailler alors qu' ils en fassent de même!

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.