Nous avons lancé la semaine dernière une campagne internationale appelant LEGO

Climat

LEGO : l’Arctique n’est pas un jeu !

LEGO veut rendre la planète encore plus belle pour nos enfants. C’est aussi l’objectif de Greenpeace. Et nous ne voulons pas que les générations futures soient confrontées à la vision du monde que propose Shell.

Nous avons lancé la semaine dernière une campagne internationale appelant LEGO à renoncer à son partenariat avec la supermajor du pétrole : Shell.

Nous n’appelons pas à un boycott de LEGO. Car nous sommes nous-mêmes des fans de ces minifigurines et de leurs infinies possibilités de création. Nous aimons donc LEGO, mais nous haïssons la menace que représentent les forages pétroliers en Arctique. Oui, les LEGOS sont des figurines fabriquées à partir de plastique, donc de pétrole. Mais LEGO s’est déjà engagé à remplacer ce pétrole par une alternative durable à l’horizon 2030. Nous connaissons et reconnaissons ces efforts de la marque.

Mais aujourd’hui, en s’associant à Shell, LEGO lui offre une partie de son image et lui permet de nettoyer sa réputation de pollueur !

10_FR

En une semaine, ce sont plus de 230 000 emails qui ont été envoyés, du monde entier, au groupe LEGO

LEGO nous a répondu rapidement. D’abord sur son compte twitter, puis via un communiqué de presse mis en ligne sur leur site internet.

Deux jours après le lancement de notre campagne, le célèbre fabricant de jouets s’est dit « attristé » par le fait que Greenpeace utilise sa marque pour faire campagne contre les projets pétroliers de Shell en Arctique.
Nous aussi, nous sommes tristes. Oui, nous sommes tristes de constater qu’une marque aussi populaire que LEGO soit instrumentalisée par Shell, avec l’aval de son PDG, pour aider la compagnie pétrolière à améliorer son image.

Mise à jour du 11 juillet : cette nuit, notre film « Everything is not awesome » sur le partenariat de LEGO et Shell a été censuré de YouTube, alors qu’elle avait été visionnée près de 3 MILLIONS de fois !
Cette vidéo, que vous ne devez pas voir , est de nouveau en ligne ici :

LEGO: Everything is NOT awesome from Greenpeace on Vimeo.

Ces petites briques sont synonymes d’inspiration, d’apprentissage et de divertissement pour des millions d’enfants (et d’adultes !) à travers le monde. LEGO est aussi l’une des entreprises les plus progressistes parmi celles que nous avons déjà interpellées : elle a réalisé d’importants progrès pour réduire son impact écologique et s’orienter vers un futur propre. C’est pourquoi son partenariat avec Shell nous attriste et nous choque.

En soutenant une compagnie comme Shell, qui envisage d’exploiter les combustibles fossiles dans les eaux de l’Arctique, LEGO trahit ses propres engagements. Son éthique, son image positive mais aussi ses exigences élevées sont à l’opposé de celles d’une entreprise comme Shell.

Le PDG de LEGO pense que Shell:

« respecte la législation en vigueur dans les endroits où elle conduit ses activités. »

Malheureusement, de nombreux éléments prouvent que Shell est incapable d’exploiter les réserves de l’Arctique de façon légale et en toute sécurité. Une de ses plateformes pétrolières s’est échouée au large des côtes d’Alaska, une autre a pris feu, son équipement anti marée noire a été « écrasé comme une canette de bière » lors d’un test d’homologation, tout cela en essayant d’échapper au fisc et en ignorant les signaux d’alarme. En cherchant à exploiter les réserves de pétrole de l’Alaska, Shell a enfreint la loi à deux reprises. Voir notre billet qui détaille les raisons pour lesquelles Shell ne doit pas forer en Arctique.

Ses plateformes de forage Noble Discoverer et Kulluk ont toutes deux dépassé les limites de pollution fixées par la législation américaine (Clean Air Act) pour préserver l’air des régions comme l’Arctique. Et cela n’est pas arrivé qu’une seule fois. Les autorités ont mis au jour des violations « multiples » et infligé à Shell des amendes s’élevant au total à plus d’un million de dollars.

La rébellion des minifigurines se poursuit à travers le monde, et des citoyens, eux aussi, entrent en LEGOlution.

legolution

LEGO n’entendra ce message que s’il est porté par des millions de personnes à travers le monde : aidez-nous, rejoignez les défenseurs de l’Arctique et dites à LEGO de ne plus aider à nettoyer la mauvaise image de Shell !

Signez, et écrivez aux dirigeants de LEGO

300x300_FR

Pour connaître les détails du partenariat de Shell et LEGO lisez notre rapport : Les mauvaises fréquentations des LEGOS





Commentaires (6)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

CESAR

Très bien de dénoncer le partenariat Shell / Lego. D'un autre côte, tout le monde utilise du plastique dans sa vie quotidienne (sauf Pierre RABHI??), met de l'essence dans les 1 milliard de véhicule pour aller travailler, prend l'avion pour voyager et utilise internet et les mails, qui sont également très polluants...

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

seb

video supprimée aussi chez vimeo... :(

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Sophila

Certaines matières plastiques sont issues de la pétrochimie, à ma connaissance. Les partenariats de fabricants d'objets en plastique avec des pétroliers relèvent de cette logique. Les enfants, petits et grands, voient les marques sur leurs jouets et s'en créent ainsi une image positive. Dans la cas présent, c'est profondément regrettable, car l'ère du pétrole au prix du saccage de notre planète doit cesser.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE