Quant à l’Assemblée nationale, qui devrait être à nouveau consultée aprè

Climat

Le Sénat fait de la transition énergétique un objet du passé

Quant à l’Assemblée nationale, qui devrait être à nouveau consultée après le vote au Sénat, elle devra réaffirmer que la transition énergétique se fera par la réduction du nucléaire et le développement des énergies renouvelables.

Nucleaire face aux ENR





Commentaires (34)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

jacquet eve

Cher hurluberlu de mon coeur …. je vous ai enfin retrouvé... normal, nous/vous avons les mêmes préoccupations c'est à dire sauver l'avenir de la/notre Terre hihihihi !! pas vous, mais moi !!! toujours aussi disert, isn'it ??? et ben voilà ...j'avais raison en disant que vous étiez/travaillé pour le nucléaire !! le contraire m'eut étonnée et toujours à foncer/défoncer les portes ouvertes Heinnn ??? et à prouver ou du moins essayer de prouver que tous ceux qui sont pour une transition énergétique où le nucléaire tend à disparaître ou à s’effacer progressivement sont des ignares ( pour ceux qui parlent de Tesla par exemple) ou bien des utopistes ou bien des carrément fous de penser autrement que votre point de vue personnel ou je dirai, plutôt, lobbyiste pro-nucléaire !! car, comme je l'avais déjà mentionné précédemment, que de temps et d'énergie à démonter tout ceux qui sont divergeants de vos processus professionnels.. normal, on ne crache pas dans la gamelle qui vous nourrit même si celle-ci ne vous nourrit pas à la hauteur de votre ministère de pourfendeur d'incroyants nucléaristes !! donc , cher amis, je convie ceux qui sont contrés par hurluberlu ( mais pas tant que ça, huluberlu, il fait son petit travail de fourmis consciencieuse pour vous démoraliser sur vos connaissances car lui est un "SACHANT" , of course vu qu'il travaille dans la partie ) à aller sur ma précédente joute épistolaire avec lui à fleurés mouchetés tous les deux n'est ce pas huluberlu ??? lien hautement réjouissant où tous les « contre » sont traités de pauvres ères utopistes, à l’identique de cette nouvelle discussion sur la transition ou pas vers un avenir plus serein : http://energie-climat.greenpeace.fr/survols-de-sites-nucleaires-et-si-on-voyait-les-choses-en-face#comment-796299 sacré E.T, on ne vous refera pas…. il n’y en avait qu’un et ce fut vous qui fûtes choisi pour parcourir le site de Green peace, tous les jours à la recherche de l’épine qui blesse ou démoralise votre « interlocuteur opposant « et d’y introduire votre prose ABSOLUMENT UNIQUE pour nous convaincre de notre naïveté contre tous processus alternatifs au nucléaire… il fallait vous inventer et ils ont réussi !! au fait , vous ne m’avez pas répondu, êtes-vous un E.T qui résiste aux radiations ??? car dans ce cas, vous pouvez aller prêter mains fortes aux pauvres déplacés de Fukushima qui apprécieront , n’en doutons pas, votre optimisme sans faille sur l’énergie nucléaire….

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Jérôme

Une belle transition énergétique serait d'isoler le Sénat en paille! Je confirme, ça marche!!! La sobriété heureuse pour une maison de retraite énergétiquement performante!!

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Hurluberlu

Pardonnez-moi du temps qu’il m’a fallu pour vous répondre. Cher monsieur, vous devriez reconnaître les « phases » de mon messages, celles qui traitent de l’effet que vos messages me font, et celles explicatives, argumentatives, et donc objectives. Il va de soi que lorsque je parle de mes ressentiments, je suis subjectif ! Je vous retourne la question, où voyez-vous des avis tranchés (sous entendu « sur le nucléaire ») ? Qu’y a-t-il de tranché dans mon vais sur l’enfouissement quand je prends la précaution de dire qu’un imprévu est possible, mais que je suis près à prendre le risque ? Les différences RBMK et REP, que pouvez-vous appeler « avis » ? Il s’agit de faits. Bref je pourrais continuer... Où sont vos certitudes ? Des formules comme « Coût énorme », ou le fait que vous soyez certain qu’un accident va arriver demain (« Un accident majeur en France ne peut pas arriver ? Moui. Comme au Japon, … »), le « 100km », puisque ce sera forcément ultra grave, le fait que vous colportiez la croyance populaire et fausse que les autorité françaises ont prétendu que le nuage s’était arrêté à la frontière (allez lire le libération du 2 mai 86), le fait que nécessairement le nucléaire est une plaie … SI j’interprète un peu, ca sous-entends également que vous croyiez comme acquis que tout le monde pense comme vous à ce sujet. Je ne nie pas les dangers, je nie leur caractère systématiquement et nécessairement grave. Je constate cependant que votre récent message est on ne peut plus nuancé et moins méprisant du nucléaire ! Tant mieux, peut-être pouvons-nous alors débattre de vrais sujets. Je n’ai jamais prétendu que vous faisiez parti des écolos primaires voulant arrêter immédiatement les centrales, heureusement pour nous deux ! Je ne nie pas que vous avez le droit tout à fait respectable de penser qu’il faille sortir du nucléaire progressivement. Comprenez bien que ce n’est pas ce que j’ai critiqué Pour les avantages du nucléaire, je peux vous aider si vous le voulez : oui, CO2, mais également compacité de l’energie (centrale et combustible), Independence (relative car nous importons l’uranium, mais la différence majeure entre l’industrie du nucléaire et celle du charbon, pétrole, gaz, c’est que le combustible coute rien par rapport au reste dans le nucléaire, quant la matière première coute la majeur partie dans le thermique à flamme, d’où l’Independence accrue), le nombre de mort/kWh, etc… Je m’attarde 30 secondes car c’est une notion peu connue, le nombre de morts par kWh. Je trouve cette donnée cynique mais extrêmement importante, car c’est au final la vie qui importe le plus. Comprenez le fait de comparer au kilowatt.heure, car cela n’aurait pas de sens, par exemple, de comparer le prix d’une éolienne et celle d’une centrale, il faut comparer le nombre d’euros par unité d’énergie produite. De même pour le nombre de morts. Et bien http://nextbigfuture.com/2011/03/deaths-per-twh-by-energy-source.html vous informe que le nucléaire tue extrêmement peu, bien moins que bien d’autres énergies, donc les renouvelables. Cela est dû notamment au fait qu’un ouvrier qui tombe et qui se tue en montant sur une éolienne, tout le monde s’en fou. Un malaise vagal sur une centrale nucléaire vaut un article de journal. De ce fait, les règles sont ridiculement drastiques dans le nucléaire, car ils sont attendus au tournant. Je vous concède que je n’ai pas défini « propre », mais s’agissant de mon avis (utilisation de la formule « beaucoup de gens voient etc… »), il est normal que ce dernier soit subjectif. Il s’agit là d’une phase de texte qui n’a pas valeur de fait sur le nucléaire. Mais soyons explicite, pour moi (j’ai dit pour moi, alors inutile d’aller chercher dans le dictionnaire pour me contredire), une énergie propre est une énergie qui produit peu ou pas de CO2 et qui tue peu. Les éoliennes sont propres, selon moi, même si ce n’est, je pense, pas réaliste de vouloir fournir un pays avec majoritairement de l’éolien… Comme l’urgence climatique vient des gaz à effet de serre, alors la pollution très relative dû à la radioactivité, je n’en ai cure tant qu’elle est à peu près maîtrisée ! Et je ne vois pas où je vous aurais tourné en dérision, au passage. « à partir de quel taux de contamination peut-on dire qu'un lieu est habitable ou pas ? ». Il y a de nombreux débats dessus, mais les écolos, en général, ne voudraient pas habiter dans un lieu avec 10 Bq/m² supplémentaires, à cause de leur ignorance totale. C’est là que je vous suggère d’aller lire des rapports de l’IRSN qui montre les cartes de la radioactivité à Fukushima. L’une des 3 zones exclues est en train d’être réinvestie ! Car la radioactivité est augmentée, mais pas mortellement (l’on pense). Je préfère des km² perdus, et la crainte de quelque morts (pas plus d’une poignée), que des morts par secondes, dues au thermique à flamme. Concernant ma phrase qui démontrerait que je suis pas objectif, honnêtement je ne vois pas bien le rapport, et ce à chaque fois que vous remettez mon objectivité en cause… Il n’est pas à nier à moins d’être de mauvaise foi, que les médias entretiennent l’idée que Tchernobyl était une catastrophe planétaire, en faisant des parallèles vaseux sur la France (quand bien même un journaliste de connait rien de la différence entre un RBMK et un REP). « Mais comment se prémunir contre TOUT risque ? ». « Se peut-il que vous soyez tellement bien informé que vous puissiez être certain qu'un tel scénario soit totalement impossible ? ». Ai-je nié qu’un accident était possible ? Qu’on ne pouvait atteindre le risque 0 ? Non. J’ai même dit le contraire, alors pourquoi écrire un tel paragraphe ? « cela me gêne de consommer de manière trop importante une ressource non renouvelable ». Je vous rassure, l’humanité sera éteinte bien avant la raréfaction du deuterium… J’ai une confiance aveugle au moins en cela ! Oui, l’homme passe son temps à se tromper, et davantage lorsque ce dernier ne connait pas le sujet dont il parle. Il n’y a aucun mal à ne pas connaître un sujet, mais il ne me viendrait pas à l’idée de dire à un économiste quelle politique il faut faire pour redresser le pays. Chacun son métier. On peut avoir un avis sur tout, mais pas revendiquer que cet avis est forcément la bonne solution. Je ne dis pas que c’est ce que vous faites, mais vous vous y approchez parfois. Il est cependant méprisable de colporter des rumeurs créées par des méthodes de propagandes détestables, je vise le nuage de Tchernobyl, et le fait que presque tout le monde pense que les autorités ont prétendus qu’il s’était arrêté à la frontière… « suis-je honnête, malhonnête, incapable de raisonner, sage, perverti, d'une bien-pensance dégoulinante, dogmatique ». Vous êtes plus nuancé dans votre 2nd message, mais vous êtes malheureusement empreint de l’idéologie des écolos qui n’ont cure de la nature. (Oui, là je fais aussi l’idéologue, je ne suis pas objectif… C’est malheureux de devoir préciser ce genre de chose). Perverti d’une bien pensence, je le pense, et croyez bien que je le regrette. Je m’excuse cependant du caractère vindicatif et agressif de mes propos, mais je vous assure, c’est terrible de constater les idées reçues de la doxa et de se sentir le devoir de corriger des faits à la pelle…

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.