Ce samedi 2 octobre, à travers toute la France, des militants de Greenpeace se

Climat

L’addiction au pétrole fige nos sociétés : Greenpeace dit NON!

Ce samedi 2 octobre, à travers toute la France, des militants de Greenpeace se sont réunis lors de « pétrole mob », s’enduisant d’une mélasse semblable à du pétrole, pour symboliser la dépendance totale de nos sociétés au « tout pétrole » et protester contre les projets d’extraction des pétroles  » non conventionnels » partout dans le monde.

De Paris à Toulouse en passant par Angers, Nancy, Marseille et une demi-douzaine d’autres villes, les militants se sont rassemblés pour lancer un cri d’alerte sur la répétition des accidents en matière d’industries pétrolières.

Sur les grandes places des centres villes, les militants sont figés dans des gestes de la vie quotidienne, un journal, un portable, un balai ou un globe terrestre à la main, montrant comment notre société est aujourd’hui figée par son usage du pétrole, dont nous sommes malheureusement tous dépendants dans notre vie quotidienne.

Contre les mensonges sur la marée noire et les projets de forages les plus fous : il y a urgence !

Nous ne connaissons pas encore les conséquences réelles de la catastrophe du golfe du Mexique et des 779 millions de litres de pétroles déversés. Le gouvernement des USA et le groupe BP ont tenté de cacher la réalité, mais le groupe de chercheurs indépendants embarqués depuis dix jours à bord de l’Arctic Sunrise, a indiqué cette semaine avoir identifié sur une surface de 500 km et par 1000 mètres de profondeur des traces de pétrole brut mélangée à du gaz…

Arrêter la quête du pétrole à tout prix !
Greenpeace est mobilisée depuis longtemps contre l’exploitation des sables bitumineux en Alberta (Canada) par des groupes comme Total, Shell, Exxon ou BP qui défigurent une région entière, et produisent le pétrole le plus cher et le plus sale de la planète.

Les projets de pétroles non conventionnels nous conduisent droit dans le mur, vers un emballement climatique irréversible. Il nous faut dès aujourd’hui repenser notre modèle énergétique et planifier notre sortie du pétrole. Pour cela, il faut d’abord stopper la fuite en avant vers ces « nouveaux pétroles ».

En savoir plus sur le dossier et la campagne Pétroles





Commentaires (20)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

dolecologie

A ceux qui m'ont répondu : il faut lire jusqu'au bout, surtout quand il y a 3 lignes. Le sens de la mesure, ça n'a jamais été retourner vivre dans les bois ! Allez faire un tour sur www.dolecologie.com , Vous y trouverez toutes les dernières innovations et solutions alternatives (sauf la voiture électrique qui est une fuite en avant dans la voie de l'individualisme forcené). A remarquer que l'ambulance ne s'inscrit pas dans cette démarche individualiste qu'on nous impose, elle fait partie des exceptions à protéger (+ pompiers, ...). Mais ça fait du bien de débattre, bonne journée à tous.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

fred79

tous sa c est 1 histoire de fric comme toujours ! au BRESIL sa fait 20ans que certains roulent avec des moteurs a eau ! dans les DEUX SEVRES il y a des agriculteurs qui se fabriquent eux meme leurs energies ( melange de colza tournesol ect ) donc leurs tracteurs fonctionnent sans pollués sauf que toutes les grosses tetes ( polititiens , deputés , senateurs ect ) ne veulent pas de sa et leurs interdisent de roulez pour la bonne raison que le petrole est taxé mais aussi vis a vis des pays du moyen orient et que tous le monde que nos polititiens de gauche , de droite , et les centristes on beaucoup d avanges en nature avec ces pays la

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

pierrecolo

très bien dit Erben, Pragmatoche: le méthane: justement ont l'utilise en énergie au lieu que ce gaz ce libère naturellement par décomposition (ont le récupère, mais cela demande de l'huile de coude) et de la volonté de faire bien. Super cette action médiatique, vraiement mes petits dons servent pour une bonne cause. Et pour ceux qui voient NOIRE: Il y a plein d'autre energies pour remplacer le pétrole (sauf transport pour humain pressé et boulimique!!) D'abord le solaire photo. thermique et à concentration (miroir, etcsz) l' éolien, les micros central sur rivière, les barages, les usines marémotrice (petite sinon bonjours l'envasement) la géothermie en format XXL comme vers Colmar (mais avec une vrai volonté, sans trainer des pieds, je dit cela car il ont mis 10 ans pour aboutir à quelque chose qui marche et j'espère qui fera des petits) mais EDF était derrière ce type de forage, donc .... la méthanisation. ET SURTOUT LA SOBRIETE, LA RECUPE, ET LE PARTAGE;

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.