Le 5 novembre prochain, un train transportant des déchets radioactifs de très

Climat

Greenpeace révèle les nouveaux trajets potentiels du convoi le plus radioactif du monde

Le 5 novembre prochain, un train transportant des déchets radioactifs de très haute activité en provenance de l’usine Areva de La Hague quittera la gare de Valognes (Manche) à destination du centre d’entreposage intérimaire de Gorleben en Allemagne.

Alors que les premiers CASTOR (Cask for Storage and Transport Of Radioactive Material – containers de déchets hautement radioactifs) ont été acheminés depuis La Hague jusqu’au terminal ferroviaire de Valognes, Greenpeace révèle aujourd’hui les nouveaux trajets potentiels du convoi de déchets vitrifiés hautement radioactifs qui devrait quitter la gare de Valognes le vendredi 5 novembre à 14h20 à destination du site d’entreposage intérimaire de Gorleben en Allemagne.

Un convoi très dangereux, trois trajets possibles et zéro transparence

Ni l’Etat, ni Areva ne rendent public les options de trajet de ses déchets hautement radioactifs et donc très dangereux. C’est pour palier l’absence totale de transparence du nucléaire français que Greenpeace avait publié récemment le premier trajet pressenti en France pour ce convoi en même temps qu’une cartographie complète du nucléaire en France.

Pour voir les différents trajets potentiels du convoi le plus radioactif du monde et accéder à la carte complète du nucléaire en France

Ce train devrait suivre le trajet initialement prévu (Valogne – Caen – Sotteville les Rouen – Arras), passer par la gare de Metz avant ensuite d’avoir trois options pour passer la frontière franco-allemande, par Lauterbourg, par Forbach ou Kehl.

Voir les options de trajets détaillés ainsi que les heures précises de passage du train (pdf)

Les populations françaises, comme allemandes doivent pouvoir savoir où et quand un convoi aussi dangereux passe près de chez eux. C’est une obligation de transparence dont ne s’embarrasse pas l’industrie nucléaire, plutôt habituée au secret.

Comparé à Tchernobyl, un record

L’embarras des autorités tant françaises qu’allemandes concernant ce convoi est à la hauteur de son niveau de radioactivité et de l’insoluble problème des déchets nucléaires, qui rejaillit une fois de plus.
Ce convoi transportera 11 conteneurs spéciaux (CASTOR) contenant eux-mêmes chacun 28 containers nommés « Canisters » dans lesquels ont été déposés les déchets vitrifiés (des éléments très radioactifs issus du retraitement des combustibles usés, fondus dans du verre).

Ce convoi est le plus radioactif jamais organisé. La qualité de ces déchets vitrifiés, leur concentration, les containers d’un nouveau type utilisés pour l’occasion… Tout prouve ce triste record de concentration de radioactivité dans un seul transport.

En se basant sur des données fournies par l’ANDRA (Agence Nationale pour la gestion des déchets radioactifs), on pourrait comparer la radioactivité du convoi à celle dégagée par l’accident de Tchernobyl en 1986. En comparant l’ensemble des radioéléments d’une période de vie supérieur à un an, ce convoi représente dix fois les rejets de Tchernobyl ! (total Tchernobyl / plus d’un an = 260 PBq ; total du convoi = 3000 PBq)

Les déchets nucléaires, une voie sans issue 

Ce convoi symbolise à lui seul la voie sans issue que représente le nucléaire : ce transport montre une nouvelle fois qu’aucune solution n’existe pour les déchets nucléaires. Nous n’en voulons plus à La Hague qui n’est pas un site de stockage. Mais le site d’entreposage intérimaire proposé par les allemands à Gorleben est totalement inadapté, il s’agit d’un hangar ! 
Greenpeace demande donc que ces déchets retournent à leurs producteurs et donc aux centrales nucléaires des fournisseurs d’électricité allemands.

Voir les options de trajets détaillés ainsi que les heures précises de passage du train (pdf)





Commentaires (33)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

November

Encore une fois post supprimé, c'est beau la liberté d'expression !

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Faust

November :"Vous êtes bien des extrémistes et pourtant vous dites certaines choses intéressantes, pourquoi cela ne serait-il pas le cas pour « vent de colère et ses alter-égo » ?" November... arrêtes ce petit jeu puéril... tu sais comme moi ce que je pense de cette pseudo asso réactionnaire qu'est "vents de colère"... mais combien même, le problème n'est pas là... tu fuis la question que je pose car tu n'assumes pas les mensonges et les énormités que tu répands de façon régulière sur ce site... sauf que je ne te lâcherai pas... tu te permets de nous comparer à de dangereux terroristes, tu te targues de défendre la vérité, mais il s'avère que la plupart du temps, tu répands des banalités, voire des contre-vérités lorsqu'il ne s'agit pas carrément de mensonges purs et simples... Donc, je te pose pour la énième fois la question : as-tu un exemple actuel et concret illustrant que l’éolien ou le voltaïque participe AUJOURD’HUI à la déforestation MASSIVE comme tu l’as avancé ? C'est pas compliqué November : soit tu l'as, et tu mets le lien DIRECT vers l'article, l'étude, ce que tu veux mais qui prouve la véracité de tes dires... soit tu reconnais, enfin, ce que tous j'espère ont compris depuis longtemps : que tu as menti...

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Nikolas67

Le fait que Greenpeace fait régner la peur est complètement faux. Je ne sais pas qui l'a dit , mais je l'ai apercu quelque part dans cette discussion. Greenpeace essaie de prouver aux gens que les déchets nucléaires n'ont pas d'issue, on ne peut que les stocker, sachant qu'un jour ou l'autre il se passera un accident, comme Tchernobyl, par exemple. Il y a les énergies renouvelables qui font des progrès énormes, et le fait que les transporteurs de déchets nucléaires utilisent de meilleurs matériaux de sécurité n'est rien à côté de ces progrés dans le domaine renouvelable. Pourquoi pensez-vous que jusque peu le gouvernement allemand (entre autre) voulait complètement stopper le nucléraire ? Il doit bien y avoir une bonne raison a ce choix, pourtant reporté à 10ans faute de nouvelles "techniques" et sûrement, comme toujours, de fric. Après, les militants qui essaient d'arreter ce train ne sont pas bêtes je pense ;-) S'il arrive quelque chose parce qu'on a arreté le train, au moins tout le monde saura qu'il n'y avait pas de mesures de sécurité sérieuses. Bon, apres tout, on en sait rien, on es en train de discuter de quelque chose qui se passe dehors, et personne ne pense sortir parmi nous je suppose ! Sur ce, bonne journée à tous en éspérant qu'on ne va pas mourir, A toute.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE