Politique Agricole Commune : la proposition de la Commission est un désastre pour l’environnement et le climat

La proposition de la Commission européenne pour la nouvelle Politique agricole commune (PAC), publiée ce jour, est catastrophique en l’état. Elle laisse aux gouvernements la responsabilité de définir des plans nationaux pour l’agriculture sans aucune garantie que ces plans protégeront bien la santé publique, l’environnement et le climat.

“L’Union européenne soutient l’agriculture industrielle à hauteur de milliards d’euros chaque année. Il serait scandaleux que ces investissements ne contribuent pas à atteindre des objectifs climatiques et environnementaux pour fournir une alimentation de qualité, déclare Suzanne Dalle, chargée de campagne agriculture chez Greenpeace France.

Or, à l’heure actuelle, la santé, l’environnement et le climat ne sont absolument pas pris en compte dans les plans de la Commission. Cette proposition place une fois encore les agriculteurs dans une position d’assistanat face aux subventions publiques, sans leur donner les moyens d’une réelle transition, pourtant cruciale et urgente.

Pour être cohérente avec ses déclarations, la France doit absolument s’imposer dans les négociations, en défendant la place de l’environnement et du climat dans la future PAC”.

Ainsi, la Commission propose une coupe drastique dans les fonds PAC disponibles pour la protection de l’environnement en réduisant le budget de développement rural de 25%. Elle met également fin aux mesures de verdissement, qui concerne 30% des paiements directs, sans proposer de réel dispositif de remplacement.

De plus, la proposition introduit dans le premier pilier un dispositif environnemental obligatoire. Cependant, aucun objectif chiffré minimal n’y est alloué, ce qui le rend totalement inutile en l’état.

La publication de cette proposition marque officiellement le début des négociations de la PAC. Greenpeace sera force de propositions tout le long du processus et appelle urgemment les responsables politiques à Bruxelles et les États membres à garantir que la future PAC protège notre santé et notre environnement.

Retrouvez les propositions de Greenpeace pour la Politique agricole commune.

Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.