Point sur la nappe de pétrole en mer de Chine

Hong Kong, le 24 janvier 2017

Les autorités chinoises ont annoncé que la nappe de pétrole issue du tanker naufragé Sanchi pourrait désormais couvrir 332km2, bien plus que précédemment annoncé.

Pour Paul Johnston, Responsable de l’unité scientifique de Greenpeace International :

La situation continue d’évoluer, et les informations précises sur la quantité de pétrole qui se répand déjà, et qui pourrait continuer à se répandre, ne sont pas disponibles. Il est quasiment impossible d’estimer l’ampleur de la fuite, et de prédire les impacts environnementaux probables”.

Les autorités doivent s’assurer que la nappe est surveillée en permanence, et de la mise en place d’un programme de surveillance pour évaluer les conséquences écologiques« .

Le Sanchi, qui transportait à son bord 111 000 tonnes [1] de condensat, gaz liquide hautement toxique, depuis l’Iran, a percuté le navire cargo CF Crystal le 6 janvier, a pris feu, puis a sombré dans la mer de Chine.

Notes:

[1] L’estimation d’origine de 136 000 tonnes a été revue à la baisse par le Ministère des Transports.

Une fiche d’information sur l’accident, datée du 15 janvier 2018, est disponible en anglais ici.





Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.