Greenpeace France porte plainte contre la députée Perrine Goulet pour incitation au meurtre

Nucléaire

Paris, le 26 mars 2018

Greenpeace France a décidé de porter plainte contre la députée LREM Perrine Goulet pour incitation au meurtre.

Cette décision fait suite à l’intervention de la députée à l’Assemblée nationale, le 22 mars 2018, durant laquelle Perrine Goulet a demandé au ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, auditionné dans le cadre de l’enquête parlementaire sur la sécurité et la sûreté des centrales nucléaires, s’il ne fallait pas “tirer” sans “distinguer” en cas d’intrusion dans une centrale nucléaire.

Pour Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France :

« Ces propos sont graves et indignes d’une élue de la République. Suggérer de tirer sur des militants non violents ne résoudra en rien le manque de sécurité dans les centrales nucléaires d’EDF. Si les militants de Greenpeace se sont introduits à deux reprises dans deux centrales nucléaires en 6 semaines, c’est pour dénoncer les failles de sécurité de ces installations et tout particulièrement des piscines d’entreposage de combustible usé qui sont très mal protégées face au risque d’attaques extérieures. Il s’agit pourtant des bâtiments qui sont le plus chargés de radioactivité dans une centrale nucléaire ».





Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.